Hô Chi Minh-Ville assure un approvisionnement suffisant en médicaments pour les patients

Après une pénurie de certains médicaments dans quelques unités de traitement et des hôpitaux, le Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville a ordonné à ses établissements de fourniture de médicaments d’y remédier. Ainsi, les établissements de santé ont à l’heure actuelle suffisamment de médicaments à fournir aux patients.

>>Deux hôpitaux obstétriques classés meilleurs établissements médicaux

>>Le variant Omicron "invisible" prévaut à Hô Chi Minh-Ville

>>Hô Chi Minh-Ville se mobilise face au variant Omicron

Depuis le début de cette année, le nombre de patients a augmenté rapidement dans la plupart des hôpitaux après que l'épidémie ait été contrôlée.

Tang Chi Thuong, directeur du Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré qu’au cours des derniers mois, il y a eu un phénomène de pénurie de certains médicaments dans quelques unités et installations médicales de la région. Plus précisément, l'hôpital de Thu Duc a manqué d'un certain nombre de médicaments et l'hôpital d’oncologie a quant à lui manqué de radiopharmaceutiques PET-CT, entre autres. Immédiatement après avoir pris acte de cette situation, le Service a demandé et ordonné aux unités de remédier immédiatement à cette situation afin de ne pas influer sur le traitement et les soins des patients.

Expliquant la cause de la pénurie locale de certains médicaments, Tang Chi Thuong a déclaré que l'épidémie de COVID-19 en 2021-2022 a affecté l'approvisionnement en médicaments, ainsi que les fournitures médicales et équipements hospitaliers. En outre, depuis le début de 2022 jusqu'à maintenant, le nombre de patients a augmenté rapidement dans la plupart des hôpitaux après que l'épidémie ait été contrôlée.

Parallèlement, les médicaments inscrits sur la liste d'appel d'offres centralisée au niveau national et sur la liste d'appel d’offres associée à la négociation des prix mise en place par la Centrale nationale d'approvisionnement en médicaments n'ont pas encore produit de résultats.

Le Service municipal de la santé a mené une enquête rapide auprès de 32 établissements d'examens médicaux et de traitements affiliés (dont 10 hôpitaux généraux municipaux, 19 hôpitaux spécialisés et trois hôpitaux de district de niveau 1) pour saisir et mettre à jour la situation de l'approvisionnement en médicaments. En conséquence, il y a 27/32 hôpitaux qui ont eu des résultats de sélection d'entrepreneur pour le dossier d'appel d'offres d'achat de médicaments en 2021-2022, 4/32 hôpitaux auront des résultats de sélection de soumissionnaires en juin 2022 et un hôpital devrait publier un fournisseur sélectionné en juillet 2022.

"Pour les hôpitaux qui n'ont pas de résultats de sélection des entrepreneurs, l'hôpital sera autorisé à effectuer des achats supplémentaires en attendant les résultats de la sélection des entrepreneurs. Ainsi, les hôpitaux s'assurent essentiellement qu'il y ait suffisamment de médicaments pour les patients", a déclaré Tang Chi Thuong.

Quant aux lacunes dans les appels d’offres et l’achat des établissements de santé à Hô Chi Minh-Ville, Tang Chi Thuong a informé que la ville rétablira un centre d’achat centralisé pour les fournitures et les biens publics du secteur de la santé de manière professionnelle pour répondre aux besoins de la demande énorme des installations médicales de la ville à temps.

Texte et photo : Quang Châu/CVN