01/05/2021 19:07
Hô Chi Minh-Ville a accueilli, au cours des quatre premiers mois de l’année, 1,14 milliard d’USD d’investissement direct étranger (IDE), soit une baisse de 12,92% en glissement annuel.
>>Hô Chi Minh-Ville table sur 5,4 milliards d'USD d’IDE en 2021
>>Investissement direct étranger : Hô Chi Minh-Ville attire trois projets en deux mois

Les industries manufacturières ont occupé la première place en matière de montant d’IDE au cours des quatre premiers mois de l’année.
Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Selon l’Office municipal des statistiques, 360 millions d'USD sur ce montant sont provenus de 100 nouveaux projets économiques.

Trente projets en opération ont augmenté leur investissement initial de 403 millions d'USD.

Les apports au capital social et les achats d’actions par les investisseurs étrangers se sont chiffrés à 377,6 millions d'USD.

Les industries manufacturières ont occupé la première place en termes de montant d’IDE, avec 322 millions de dollars, représentant 28,2% du total. Le commerce est venu ensuite avec 321,2 millions de dollars, devant l’immobilier (196,3 millions d'USD).

Pendant les quatre premiers mois, la mégapole du Sud a accueilli des capitaux de 55 pays et territoires. Le Japon est arrivé en tête avec 494,4 millions d'USD, devant Singapour (281,6 millions) et la République de Corée (97,7 millions).

Les autorités de Hô Chi Minh-Ville comptent organiser prochainement une réunion avec les entreprises à participation étrangère en opération dans la ville, dans le but de recueillir des idées au service de l’amélioration du climat des affaires local, d’appeler à l’investissement dans de nombreux projets et de présenter les orientations de la mégapole du Sud pour 2021-2025.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.