26/02/2020 23:37
Les autorités de Hô Chi Minh-Ville ont suspendu l'octroi d'un permis de travail aux travailleurs étrangers venant de Daegu, chef-lieu de la province sud-coréenne de Gyeongsang, frappé par l'épidémie de coronavirus (COVID-19).

>>Hanoï isole les personnes venant des zones sud-coréennes touchées
>>Les déplacements en provenance de la République de Corée sous contrôle
>>COVID-19 : le Vietnam durcit le contrôle des personnes venant de R. de Corée
 

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong (debout), lors d'une réunion tenue le 25 février dans la mégapole du Sud.
Photo : VNA/CVN


Mardi soir 25 février, lors d'une réunion du Comité municipal de pilotage de prévention et de lutte contre l'épidémie, le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a exhorté à rester attentif au risque de propagation de la maladie d’infection respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus et à continuer de renforcer les mesures préventives.

Plus précisément, il a demandé de renforcer la surveillance des personnes venant de zones épidémiques, des immeubles de grande hauteur où vivent un grand nombre d'étrangers. La ville continue de suspendre toutes les activités festives.

La rentrée scolaire dépendra de la direction du Premier ministre lors de la réunion de la permanence du gouvernement tenue fin février 2020, ainsi que de l'évolution de l'épidémie COVID-19 dans cette ville.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.