07/05/2022 15:50
Le marché des fusions et acquisitions immobilières au Vietnam offre de nombreuses opportunités pour attirer des capitaux étrangers en 2022. Afin d'accroître son attractivité pour les investisseurs étrangers, le marché doit être promu, maximiser son potentiel et surmonter des limites exceptionnelles.
>>L'immobilier industriel attire des capitaux étrangers
>>Le marché immobilier de villégiature accueille favorablement le passeport vaccinal
>>De bons signes pour le marché immobilier à Hô Chi Minh-Ville

Le marché des fusions et acquisitions immobilières au Vietnam offre de nombreuses opportunités aux investissements étrangers en 2022.

Le Vietnam possède de nombreux facteurs favorables contribuant à créer un environnement attrayant pour les individus et les organisations étrangères souhaitant participer à des activités d'investissement. De plus, les plans du gouvernement pour soutenir les entreprises et contrôler l'épidémie ont permis de stabiliser la situation économique et d'assurer la sécurité sociale. Ce sont, dit-on, deux facteurs qui renforcent la confiance des entreprises d'IDE à injecter des capitaux d'investissement au Vietnam.

En termes de nombreux facteurs favorables, l'économie vietnamienne connaît une croissance régulière et durable par rapport aux autres pays de la région. Selon Focus Economics, le Vietnam sera en tête de la croissance économique en 2022 tout comme en 2023.

Ensuite, les infrastructures et le réseau de transport développés au Vietnam facilitent la circulation des marchandises. Se déplacer entre les localités devient plus facile.

De plus, les caractéristiques de la population sont également un aspect qui fait du Vietnam une destination attrayante pour les capitaux étrangers. Plus précisément, le pays a une main-d'œuvre jeune et abondante et des coûts de main-d'œuvre compétitifs par rapport aux autres pays de la région. Par ailleurs, le taux d'urbanisation élevé crée également des conditions favorables au développement socio-économique, ouvrant le potentiel de développement de nombreux nouveaux projets urbains.

Outre les facteurs macroéconomiques favorables, le soutien opportun de l'État joue un rôle préalable pour aider à renforcer la confiance des entreprises d'IDE lorsqu'elles investissent au Vietnam. Face à l'évolution compliquée de l'épidémie, le Gouvernement a pris de nombreuses décisions pour lever les difficultés et accompagner les entreprises dans le maintien de leurs activités. Ces solutions incluent la facilitation de la circulation des marchandises ; restructuration de la dette ; prorogation, report, défiscalisation…

Parallèlement aux politiques économiques, la campagne de vaccination universelle a également été déployée rapidement. Grâce à l'accélération de la vitesse et de l'ampleur de la vaccination, le Vietnam est devenu l'un des six pays ayant le taux de couverture vaccinale le plus élevé au monde. C'est la base pour que les entreprises étrangères aient confiance dans la reprise du marché vietnamien.

Les limites du système juridique freineront la convertibilité des opérations de fusions et acquisitions.

Lê Thi Phuong Lan, responsable du département de conseil en investissement, Savills Hanoi, a déclaré : ''Au cours des premiers mois de 2022, le Vietnam continue d'enregistrer des activités de fusions et acquisitions positives. En particulier, le secteur immobilier s'est classé deuxième dans l'ensemble des secteurs d’activités avec un capital d'investissement total enregistré de près de 1,52 milliard d'USD, ce qui représente 30,4% des part de marché. Ces chiffres ont en partie confirmé les besoins et les attentes des entreprises étrangères dans le développement de projets immobiliers au Vietnam''.

Limites

Cependant, en dépit des cette tendance positive, les activités de fusions et acquisitions du Vietnam ont encore certaines limites, ce qui rend les entreprises d'IDE prudentes.

Premièrement, le système juridique concernant les terres au Vietnam est encore relativement complexe. De nombreuses dispositions législatives, telles que la loi sur le logement, la Loi sur les terres et la Loi sur les affaires immobilières, présentent encore des incohérences.

Cela provoque des goulots d'étranglement et des gaspillages qui n'ont pas encore trouvé de solution. Malgré les réformes institutionnelles du gouvernement au fil des ans, ces lacunes continuent de freiner le développement des opérations de fusions et acquisitions.

En termes de structure de transaction, la plupart des entreprises à participation étrangère souhaitent déployer une structure de coentreprise. Dans ce modèle, ils détiennent le principal pouvoir de décision et les investisseurs vietnamiens apportent un soutien juridique au projet. Cependant, en raison de la différence des pratiques commerciales ainsi que du système juridique, la négociation entre les deux parties prend du temps et conduit parfois à des conflits dans la phase post-fusion & acquisition.

Étant donné que le marché des fusions et acquisitions est un concept relativement nouveau au Vietnam, de nombreuses entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises, n'ont pas été bien préparées à ce processus. Pour les porteurs de grands projets, ce processus n’est d’ailleurs souvent prévu dès la phase de planification du projet ce qui entraîne de nombreuses difficultés pour mobiliser des capitaux d'investissement ou transférer des capitaux.

En fin de compte, les acheteurs et les vendeurs adoptent des approches de tarification différentes, créant des différences dans le prix attendu du projet. Cela entraîne des difficultés de négociation pour trouver un prix convenable entre les deux parties.

Mme Lan a ajouté : ''Le marché des fusions et acquisitions au Vietnam présente de nombreux avantages par rapport aux autres pays de la région, mais de nombreux défis existent aussi pour les investisseurs étrangers. Les opérations de fusions et acquisitions sont complexes. Par conséquent, les parties concernées doivent étudier attentivement. Grâce à l'expérience de travail avec des entreprises internationales dans le secteur immobilier, Savills comprend les besoins et les préoccupations des investisseurs étrangers au Vietnam. En plus des bénéfices à court terme, nous nous tournons vers les valeurs à long terme des parties à l'accord de fusion et acquisition pour fournir des conseils d'experts, contribuant ainsi à augmenter le taux de réussite des transactions''.

Bien que le marché immobilier possède de nombreuses incitations pour attirer les capitaux d'investissement étrangers, les limitations exceptionnelles du système juridique ainsi que la manière dont les entreprises abordent les fusions et acquisitions limiteront la capacité des entreprises à convertir les transactions. En particulier, dans le contexte où les entreprises peuvent à nouveau se déplacer librement, c'est le moment idéal pour le marché de maintenir la vague d’investissements vers le Vietnam.

Texte et photos : Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.