10/11/2017 19:09
L'exposition d'art contemporain, exposant plus de 300 œuvres des peintres Ngô Xuân Binh et Lê Van Thin, créées à partir de divers matériaux (laque, huile, papier dó ...), s’est ouverte jeudi 9 novembre au Musée de Hanoï.
>>Une exposition en l’honneur du centenaire de la Révolution d’Octobre russe à Hanoi
>>Exposition internationale d’aquarelles à Hanoï
>>Exposition ​"le Vietnam en miniature" de la peintre japonaise Toba Mika

Un coin de l'exposition des peintres Ngô Xuân Binh et Lê Van Thin au Musée de Hanoï.

"Du & Dôi" (voyage et féroce) apporte au public un regard neuf sur l'art contemporain vietnamien. Cette exposition combine l’art traditionnel et l’art moderne.

La plupart des tableaux exposés sont des œuvres du peintre Ngô Xuân Binh. Ses 200 œuvres décrivent la joie, la colère, l’amour, la haine, autant de sentiments que les Vietnamiens peuvent ressentir dans la vie quotidienne. Les noms donnés à ses tableaux sont évocateurs : Hop Hôn (La fascination), Tiêm thuc (le Subconscience), Hoang dai (le sauvage), Bi ân (le mystère), Lên dông (chant au rituel de Hâu dông)…  «C’est peut-être la plus grande exposition de ma carrière», a partagé Xuân Binh.  

Selon l'artiste Ly Truc Son, les œuvres de Lê Van Thi honorent la beauté de la nature et des hommes.  Elles font forte impression auprès des visiteurs.  

Cet événement est une bonne occasion pour le public d’admirer les œuvres des deux artistes. Il contribue aussi à préserver et à promouvoir l'art contemporain vietnamien.

Un tableau lors l'exposition de peinture "Du & Dôi" à Hanoï.
Né en 1957, Ngô Xuân Binh est non seulement peintre, mais aussi un maître d’arts martiaux, un poète, un praticien de médecine orientale. Il est l'un des artistes les plus reconnus, notamment pour certaine de ses peintures à l'huile exposées à Minsk ou de Moscou. Il est l'une des deux personnes ayant reçu le titre de «membre honoraire» de l'Académie des arts de Russie en 2010.

Lê Van Thin est né en 1952, et actuellement professeur à l'Université de Hanoi. Il est célèbre pour ses peintures laquées «blanches», et pour les coquilles d'œufs et les coquillages qu’il utilise dans ses œuvres.

L’exposition se clôtura le 27 février 2018.

Texte et photos : Hai Vu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.