Excursion dans les vergers du delta du Mékong

Les arroyos qui s’enchevêtrent. Les champs à perte de vue. Les arbres chargés de fruits. Autant d’atouts qui font du delta du Mékong une des destinations préférées des touristes étrangers.

>>Hô Chi Minh-Ville: développer les circuits d’éco et d’agro-tourisme

>>Hôi An dans le top 4 des meilleures destinations à visiter en été 2019

Grâce à ses alluvions déposées lors des crues, le delta du Mékong est une région idéale pour la culture des arbres fruitiers. On y trouve presque tous les fruits tropicaux du pays: ramboutans, durions, goyaves, mangues, longanes, oranges, prunes…

Les vergers sont répartis dans différentes localités du delta comme Cái Bè, Vinh Kim, Cho Gao dans la province de Tiên Giang; Cái Môn à Bên Tre; My Khanh à Cân Tho... Ils sont aussi ouverts aux touristes, ce qui permet d’augmenter les revenus des paysans.

Les nombreux arroyos et marchés flottants (Cái Rang à Cân Tho, Cái Bè à Tiên Giang, Phung Hiêp à Hâu Giang et Nga Nam à Sóc Trang) où toutes les transactions se réalisent à bord de bateaux ajoutent à l’attrait touristique du delta du Mékong, de même que l’hospitalité et la générosité des habitants.

La visite de vergers s’épanouit dans plusieurs localités de la région, où les touristes peuvent découvrir les jardins et cueillir eux-mêmes des fruits.

Un verger de mandariniers à Lai Vung, Dông Tháp.
Le marché flottant de Cái Rang, dans la ville de Cân Tho.
Les fruits, spécialités de la région.
Tourisme vert dans la province de Tiên Giang.
Préparation d’un plat local dans un verger à Bên Tre.


Texte: Son Nghia/VNP/CVN
Photos: Phuong-Luân/VNP/CVN

back to top