16/09/2019 17:00
La participation du secteur privé à la santé a contribué à élargir le choix des patients, tout en réduisant la pression en matière financière et en renforçant le traitement du sida au Vietnam.
>>Renforcement de la participation du secteur privé à la lutte contre le VIH/sida
>>Un projet d'assistance aux enfants séropositifs lancé à Hô Chi Minh-Ville

La prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant est une des priorités des activités professionnelles dans la lutte contre le sida.
Photo: VNA/CVN

Le ministère de la Santé, en coordination avec l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et l’organisation PATH, réalise un programme visant à promouvoir la participation du secteur privé à la prévention et au contrôle du sida au Vietnam.

En effet, au cours de ces dernières années, le secteur privé a activement participé à ce combat. Depuis 2015, plus de 140.000 personnes sont  testées pour le VIH par le biais d'organisations communautaires et d'entreprises sociales. Les organisations communautaires participent activement à la sensibilisation sur le risque du sida. Une série de programmes de prévention et de contrôle du sida sont mis en œuvre de manière efficace.

Huit cliniques privées ont été créées pour répondre aux besoins des personnes touchées par le sida. Des modèles d'activités professionnelles concernant la prévention et le contrôle du sida ont été mis en place comme le test pour dépistage du VIH, le traitement du sida par la méthadone, l’amélioration de la qualité du traitement du sida, la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant ...

K. Grin, directrice du projet Healthy Markets, aussi directrice mondiale de PATH chargée de la prévention et du contrôle du sida, a précisé que l'un des projets importants était Healthy Markets, financé par l'USAID et mis en œuvre par PATH. Ce projet est mis en œuvre depuis 2014, en coopération avec le ministère de la Santé et le département de prévention et de contrôle du sida du Vietnam, afin de développer un marché commercial et de services liés à la prévention et au contrôle du sida. Ces cinq dernières années, environ 80% des fonds de prévention et de contrôle du sida au Vietnam provenaient de donateurs étrangers et étaient mis en œuvre par PATH.

L’encouragement de la participation du secteur privé à la prévention et au contrôle du sida a permis de remédier au manque de financement dans ce combat et aussi de promouvoir la mise en œuvre de l’objectif 90-90-90 pour parvenir à l’éradication de l’épidémie du sida d’ici 2030.

Le pays compte actuellement 140.000 patients traités pour le sida dans les établissements de santé publics. Environ 10.000 autres sont traités dans des établissements privés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.