Relations extérieures
Édifier une diplomatie moderne et riche d’identité

La première conférence nationale des relations extérieures pour la mise en œuvre de la résolution du XIIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV) s’est ouverte mardi 14 décembre à Hanoï en présence du secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong.

>>Synergie des trois piliers pour réaliser les lignes politiques du Parti

>>Les activités des localités contribuent à l'intégration internationale

Le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, prend la parole lors de l'événement, le 14 décembre à Hanoï.
Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN

La conférence est la première dont l’organisation est directement dirigée par le Bureau politique et le Secrétariat du Comité central du PCV pour discuter des relations extérieures du Parti, de la diplomatie de l’État, du peuple et de tout le système politique.

Elle vise à vulgariser la politique étrangère définie par le Parti et à évaluer la situation internationale. Elle a également pour objectif de faire le bilan des acquis obtenus par la diplomatie vietnamienne au cours des 35 années dernières années, de revenir sur les leçons tirées et de mieux cerner les défis qui se posent dans les temps à venir.

S’adressant à la conférence, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a déclaré que ces plus de 90 dernières années, sous la direction du Parti et du Président Hô Chi Minh, le Vietnam a construit une diplomatie éminente et unique de l’ère Hô Chi Minh.

Cette diplomatie, selon le chef du Parti, est riche d’identité du "bambou vietnamien", arbre cher et omniprésent qui a des "racines fortes, un corps solide, des branches flexibles" et est imprégné de l’âme, du caractère et de la grandeur d’âle du peuple vietnamien.

Il a ainsi loué les grandes qualités du peuple vietnamien : doux, sage mais très résistant et énergique ; flexible, créatif mais très courageux, ferme et tenace face à tous les défis et difficultés pour l’indépendance nationale, la liberté et le bonheur du peuple ; solidaire et amical mais résolu et persévérant à protéger les intérêts de la nation ; un peuple qui se connaît et connaît les autres, qui sait prendre du recul pour mieux avancer.

"Si nous ne continuons pas à innover et ne comprenons pas correctement la situation, nous ne suivrons pas le développement de la réalité… Nous devons construire une nouvelle position et un nouveu positionnement du Vietnam dans la gestion et le traitement des relations avec les pays du monde, tant au niveau bilatéral que multilatéral", a-t-il déclaré.

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong a indiqué qu’il est nécessaire de faire entendre une voix plus forte et une position de politique étrangère plus active, en premier lieu dans la région.

"Il faut continuer à appréhender profondément et à mettre en œuvre correctement la politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, de paix, de coopération et de développement, de multilatéralisation et de diversification des relations internationales, d’intégration internationale proactive et active, pour les intérêts de la nation et du peuple", a-t-il affirmé.

Le leader du Parti a souligné que malgré les difficultés, les perspectives d’avenir sont très prometteuses pour le Vietnam, indiquant que cette conférence marquera un nouveau jalon et donnera un nouvel élan aux relations extérieures, contribuant à mettre en œuvre avec succès la politique extérieure fixée par le XIIIe Congrès national du Parti.


VNA/CVN

back to top