01/06/2020 17:35
À l’occasion de la Journée internationale de l’enfant (1er juin), la vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, présidente du Conseil de patronage du Fonds de protection des enfants du Vietnam a offert le 1er juin du lait aux élèves de l’École primaire Kim Dông, au bourg Trà My, district de Bac Trà My, province de Quang Nam (Centre).
>>Programme "Du lait à l’école" : des résultats remarquables
>>Hanoï promeut le programme "Du lait à l’école" pour la période 2019-2020

La vice-présidente vietnamienne Dang Thi Ngoc Thinh a offert du lait aux élèves le 1er juin à Quang Nam. Photo : VNA/CVN

C’est la première année où les enfants dans la région montagneuse à Quang Nam boivent du lait à l’école. Il s’agit d’une activité dans le cadre du programme national "Du lait à l’école".

Plus de 33.000 élèves en âge d’aller à l’école maternelle et à l’école primaire de six districts montagneux (Nam Tra My, Bac Trà My, Dong Giang, Nam Giang, Tay Giang et Phuoc Son) ont bu les premières boîtes de lait remises par la vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh.

À cette même occasion, Mme Dang Thi Ngoc Thinh a remis 3 milliards de dôngs prélevés dudit fonds pour soutenir le district de Bac Trà My à construire un internat pour les élèves de cette localité.

Selon le vice-président du Comité populaire de la province Hô Quang Buu, de 2016 à 2019, le taux d'enfants particulièrement en difficulté a baissé de 5,73% à 5,28%. Cette province est en train de mettre en œuvre le programme national d’une valeur de 110 milliards de dôngs, dans six districts montagneux.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.