01/05/2021 20:05
Le Vietnam considère toujours que l'être humain est à la fois la finalité et le moteur du processus d’édification nationale. Il le place ainsi au centre des politiques socio-économiques tout en gardant à l'esprit que la promotion et la protection des droits de l’homme sont un facteur décisif qui conditionne le développement durable et la réussite du processus d’industrialisation et de modernisation du pays. 
>>Droits de l’homme : les progrès continus du Vietnam
>>Le Vietnam à nouveau candidat au Conseil des droits de l’homme 
>>Protéger et promouvoir les droits de l’homme, politique constante du Vietnam

Les droits de l’homme et du citoyen sont clairement mentionnés dans les Constitutions vietnamiennes, depuis la première version de 1946 jusqu’à celle de 2013.
Photo : VNA/CVN

Partant de sa politique constante de promotion des droits de l’homme, l’État vietnamien a édifié et perfectionné sans cesse son système juridique afin de garantir au mieux le respect et la jouissance des droits de l’homme. Ceux-ci, une fois consacrés par la Constitution et la loi, deviendront la volonté commune de toute la société : ils sont ainsi respectés par la société et protégés par la loi.

La Constitution de 2013 consacre un chapitre distinct aux "droits de l’homme, droits et obligations des citoyens". Parallèlement, une série de documents juridiques relatifs aux droits de l’homme ont été adoptés, créant un cadre juridique garantissant les droits de l’homme.

Le Vietnam renforce également la coopération internationale pour protéger et promouvoir les droits de l’homme. Jusqu’à présent, le pays a souscrit et internalisé la quasi-totalité des instruments internationaux importants des Nations unies relatifs aux droits de l’homme, tels que la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale (1981),  la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (1981) et  la Convention relative aux droits des personnes handicapées (2014).

Le Vietnam respecte toujours la liberté de la presse.
Photo : Vietnam+

Réalisations dans la promotion des droits de l’homme

On peut à cet égard citer plusieurs textes de loi portant directement sur ces droits : Loi sur l’organisation de l’Assemblée nationale, Loi sur les élections législatives, Loi sur l’organisation du gouvernement, Loi sur les élections locales, Loi sur l’organisation des Conseils populaires et des Comités populaires, Loi sur l’organisation de la Cour populaire, Loi sur l’organisation du Parquet populaire, Code civil, Code de procédure civile, Code pénal, Code de procédure pénale, Loi sur la presse, Loi sur la publication, l’Ordonnance sur les plaintes et dénonciations…

Outre les droits civils et politiques, les droits économiques, culturels et sociaux bénéficient toujours d’une attention particulière, ce qui se traduit par la mise en œuvre par l’État vietnamien d’une série de politiques actives et efficaces en la matière.

Les bons résultats dans la promotion des droits de l’homme et plus particulièrement les succès obtenus dans les domaines de la lutte contre la faim et la pauvreté, de l’éducation, de la santé et de la culture ont été largement reconnus par la communauté internationale.

Le district de Nam Po de la province montagneuse de Diên Biên (Nord) est un exemple en termes de lutte contre la pauvreté.
Photo : VNA/CVN

Le Vietnam a également fait de grands progrès en matière de réduction de la pauvreté, de développement humain et de qualité de vie. Jusqu’à fin 2020, le taux de pauvreté est ramené à moins de 3%. Le Vietnam a obtenu des résultats impressionnants dans la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) des Nations unies sur la réduction de la pauvreté, reconnus par la communauté internationale.

L’éducation continue à gagner en envergure à tous les niveaux d’enseignement et dans toutes les filières de formation, répondant mieux aux besoins d’apprentissage croissants de la population.

Le rapatriement des centaines de milliers de citoyens vietnamiens dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 en dit long sur l’objectif "tout pour l’homme et au service de l’homme" et "ne laisser personne de côté".

Des casques bleus vietnamiens.
Photo : VNA/CVN

Le Vietnam participe activement aux forums sur les droits de l’homme des Nations unies, de l’ASEAN et d’autres mécanismes, au cours desquels le pays avance de manière proactive des initiatives en matière de droits de l’homme, en particulier celles sur les droits des femmes, des enfants, des personnes handicapées et des personnes vulnérables. Le Vietnam est le premier pays de la région et le deuxième au monde à signer la Convention relative aux droits de l’enfant en 1989.

Les politiques de rénovation du Vietnam ont créé des opportunités pour les femmes de participer de plus en plus aux activités socio-économiques du pays. Lors de la XIVe législature de l’Assemblée nationale (2016-2021), le pourcentage de femmes députées a atteint 26,71%, supérieur à la moyenne mondiale de 22,3%.

La représentante résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Caitlin Wiesen, a déclaré que le Vietnam avait résolument choisi une direction de développement basé sur l’homme et l’égalité dans les stratégies et plans de développement socio-économique du pays. C’est la raison pour laquelle le Vietnam a acquis de nombreuses réalisations en matière de droits de l’homme.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.