Jordanie
Douze morts et 251 blessés dans une fuite de gaz toxique dans le port d'Aqaba

Douze personnes ont été tuées et 251 autres blessées lundi 27 juin dans une fuite de gaz chimique provenant d'un conteneur dans le port jordanien d'Aqaba, a rapporté la télévision d'État jordanienne.

>>Inde : une fuite de gaz fait au moins 6 morts dans l'Ouest

>>Six morts dans une usine sidérurgique suite à une fuite de gaz toxique

Des secouristes travaillent au port jordanien d'Aqaba où survient la fuite de gaz le 27 juin.

Selon la chaîne de télévision publique Al-Mamlaka, un grand hôpital de campagne a été ouvert à Aqaba pour soigner les blessés dans la fuite de gaz toxique alors que les hôpitaux de la ville portuaire de la mer Rouge ont atteint leur pleine capacité, alors que Jamal Obeidat, le directeur du département de la santé d'Aqaba, a précisé que les blessés étaient dans un état médical allant de modéré à graves et demandé aux habitants d'Aqaba de rester chez eux, avertissant que le danger de fuite de gaz toxique était toujours présent. De son côté, Kamal Kreisha, réceptionniste à l'hôpital militaire Prince Hashem bin Abdullah d'Aqaba, a affirmé que tout le personnel de l'hôpital travaillait d'arrache-pied pour gérer le flux de blessés.

"Tous les hôpitaux d'Aqaba sont pleins (...) Nous avons suffisamment de matériel médical et d'approvisionnement en oxygène dans les hôpitaux, mais c'est la panique et les proches des blessés affluent vers les hôpitaux", a-t-il dit à Xinhua.

Samer Zbeideh, un habitant d'Aqaba qui travaille comme enseignant, a pour sa part confié que la situation était effrayante. "Je reste à la maison avec ma femme et mes deux filles. Nous avons fermé les fenêtres et les portes et nous regardons les informations... Nous espérons que cela sera résolu très bientôt. C'est un incident tragique", a-t-il dit.

Le Premier ministre jordanien Bisher Khasawneh est arrivé à Aqaba lundi soir 27 juin pour suivre en première ligne les efforts visant à faire face aux répercussions de l'explosion d'un réservoir de gaz, a rapporté l'agence de presse officielle Petra, ajoutant que le chef du gouvernement a exprimé ses plus sincères condoléances et sa sympathie aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Selon un communiqué du Premier ministre, M. Khasawneh a chargé le ministre de l'Intérieur, Mazen Faraya, de diriger une équipe pour enquêter sur l'incident.

Xinhua/VNA/CVN