01/04/2019 16:50
La justice malaisienne a condamné lundi 1er avril la Vietnamienne Doàn Thi Huong à trois ans et quatre mois de prison pour "blessure volontaire avec des moyens dangereux" au lieu de "meurtre".
>>Affaire de Doàn Thi Huong: le Vietnam demande un jugement équitable et impartial
>>Affaire de Doàn Thi Huong: le procès en Malaisie doit avoir lieu aujourd’hui 14 mars

Doàn Thi Huong sur le chemin menant à la Haute Cour de Shah Alam, le 1er avril en Malaisie. Photo: EPA/VNA/CVN

Dans l’affaire de meurtre survenu en 2017 à Kuala Lumpur du ressortissant nord-coréen Kim Chol, la Vietnamienne Doàn Thi Huong était accusée de "blessure volontaire avec des moyens dangereux". Elle a dit croire participer à une émission de télé-réalité et clamé son innocence.

Le juge Azmi Ariffin de la Haute Cour de Shah Alam, dans la banlieue de Kuala Lumpur lui a adressée ses félicitations après la lecture du verdict au procès auquel ont participé l’ambassadeur du Vietnam en Malaisie, Lê Quy Quynh, et le père de l’accusée, Doàn Van Thanh.

Doàn Thi Huong a remercié la Haute Cour de Shah Alam, l’ambassade du Vietnam en Malaisie, et la communauté vietnamienne en Malaisie ainsi que la presse pour leur attention. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.