Dix morts dans l’incendie d’une maison aux États-Unis

Dix personnes, dont trois enfants, sont mortes vendredi 5 août dans l’incendie d’une maison en Pennsylvanie, dans l’Est des États-Unis, a annoncé la police dans un communiqué.

>>République de Corée : 5 morts et 37 blessés dans l'incendie d'un hôpital

>>Thaïlande : au moins 13 morts dans l'incendie d'une discothèque

Les secours sont intervenus.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les secours sont intervenus très tôt vendredi matin 5 août dans une maison à Nescopeck, petite ville de l’est de l’État, et "10 victimes" dont "trois mineurs" ont "été retrouvés morts dans le bâtiment", a indiqué la police de Pennsylvanie dans un communiqué transmis à l’AFP.

Causes de l’incendie inconnues

Trois adultes ont pu sortir sains et saufs du brasier, a ajouté la police, qui n’a pas fourni d’explication sur les causes de l’incendie ayant entièrement détruit la maison. Des images de médias américains montrent les ruines d’un bâtiment entièrement éventré par les flammes, les murs calcinés.

Les trois enfants, deux garçons et une fille, étaient âgés de cinq, six et sept ans. L’âge des sept autres victimes va de 19 à 79 ans. Harold Baker, un pompier de Nescopeck appelé dans la nuit pour se rendre sur les lieux de l’incendie, a perdu deux de ses enfants et connaissait en tout huit des dix victimes, a-t-il déclaré au New York Times.

En début d’année, deux terribles incendies avaient marqué le Nord-Est des États-Unis : 17 personnes, dont huit enfants, avaient péri le 9 janvier dans un immeuble du quartier populaire du Bronx, à New York. Et, cinq jours plus tôt, huit enfants et quatre adultes avaient succombé à un incendie dans un quartier de logements sociaux du centre de Philadelphie, la principale ville de Pennsylvanie.

AFP/VNA/CVN