Deux rares civettes palmistes d’Owston sauvées des trafiquants

Deux rares civettes palmistes d’Owston ont été libérées par des défenseurs des animaux, a annoncé jeudi 22 septembre un représentant du parc national de Cuc Phuong, dans la province de Ninh Binh (Nord).

>> Le Parc national de Cuc Phuong relâche 30 civettes masquées dans la nature

Un agent en train de s’occuper d’une des deux civettes palmistes d’Owston saisies.
Photo : VNA/CVN

La civette palmiste d’Owston est l’une des variétés les plus rares de civette au Vietnam. Inscrite sur la Liste rouge mondiale des espèces menacées comme celle du Vietnam, elle est classée parmi les espèces en danger à protéger en urgence.

Recherchées non seulement pour leur fourrure gris-jaune à bandes noires, mais aussi pour leur musc qui est utilisé dans la pharmacopée traditionnelle ou non, les civettes palmistes d’Owston font donc l’objet d’un braconnage plus élevé que les autres variétés.

La police du district de Ngoc Lac, dans la province de Thanh Hoa (Centre) remettant deux civettes palmistes d’Owston au Parc national de Cuc Phuong.
Photo : VNA/CVN

Le directeur du SVW, Nguyên Van Thai, a fait savoir que le parc national de Cuc Phuong collabore avec le SVW pour étendre la construction d’un programme d’élevage conservatoire, aussi appelé reproduction en captivité, des civettes palmistes d’Owston en vue d’une réintroduction dans le milieu naturel.

Un centre d’élevage conservatoire devrait être construit sur près d’un hectare dans le parc national de Cuc Phuong avec 50 aires pour autant de civettes palmistes d’Owston d’où chaque année six à dix d’entre elles seront relâchées en pleine nature.

VNA/CVN