Deux cadres exclus du Parti

Mardi 15 mars, le secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong, a présidé une réunion du Secrétariat sur l’application de sanctions disciplinaires contre deux cadres.

>>Dix ans de prison pour l'ancien secrétaire adjoint du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville

>>Le vice-ministre de la Santé, Truong Quôc Cuong, poursuivi en justice

Phan Manh Cuong, membre de la permanence du Comité provincial du Parti de Thai Nguyên.

Il s’agit de Phan Manh Cuong, membre de la permanence du Comité provincial du Parti de Thai Nguyên, secrétaire du Comité du Parti de la ville de Thai Nguyên, province éponyme ; du colonel Nguyên Thê Anh, membre du Comité provincial du Parti de Kiên Giang, secrétaire adjoint du Comité du Parti et chef des gardes-frontières de la province de Kiên Giang.

Phan Manh Cuong, pendant qu’il était membre du Comité provincial du Parti, secrétaire du Comité du Parti et chef du Comité de gestion des parcs industriels de Thai Nguyên, directeur du Comité de gestion des projets d'investissement pour la construction de zones industrielles (période 2013 - 2019), avait violé les principes d’organisation et d’activités du Parti et les Règlements de travail, ainsi que le Règlement sur ce que les membres du Parti ne peuvent pas faire. Il avait relâché la direction, fait preuve de manque de responsabilité, de contrôle et de supervision, commis de nombreuses violations dans la gestion, l’utilisation de moyens financiers et budgétaires, d’actifs et de foncier.

Ses violations ont causé des conséquences très graves, entraînant des pertes d'argent et de biens pour l'État, causant de la frustration parmi les cadres, les membres du Parti et le peuple, nuisant au prestige de l'organisation du Parti. Pendant le processus d'examen, il n’avait pas admis volontairement ses violations.

Nguyên Thê Anh, secrétaire adjoint du Comité du Parti et chef des gardes-frontières de la province de Kiên Giang au Sud.

Nguyên Thê Anh, quant à lui, pendant qu’il était directeur adjoint du Département de la prévention et du contrôle de la drogue et de la criminalité de la Garde-frontière, chef adjoint du Bureau permanent du Comité national de pilotage contre la contrebande, la fraude commerciale et la contrefaçon, membre du Comité provincial du Parti, secrétaire adjoint du Comité du Parti et chef des gardes-frontières de la province de Kiên Giang, avait violé les principes du centralisme démocratique et les Règlements de travail, fait preuve d'une dégradation des vertus politique, morale et de mode de vie. Il avait commis de la corruption passive, violé le Règlement sur ce que les membres du Parti ne peuvent pas faire, les règlements du Parti et les textes juridiques de l'État sur le travail du personnel, la gestion et l'utilisation des finances, et dans la lutte contre la corruption, les phénomènes négatifs, la contrebande et la fraude commerciale.

Ses violations ont causé des conséquences très graves, entraînant des pertes d'argent et de biens pour l'État, exerçant une très mauvaise influence sur le prestige de l'organisation du Parti et de la force des gardes-frontières.

Le Secrétariat a décidé d’exclure du Parti Phan Manh Cuong et Nguyên Thê Anh.

VNA/CVN