Des opportunités s’ouvrent aux exportateurs vietnamiens sur le marché français

Les entreprises vietnamiennes peuvent trouver des opportunités d’exportation de nombreux produits vers la France, des biens de consommation aux produits de la pêche, agricoles et alimentaires, a-t-on appris mercredi 15 juin d’un séminaire au sujet de l'accès au marché français après le COVID-19.

>>Dialogue pour renforcer les relations économiques Vietnam - France

>>Le litchi en conserve du Vietnam en vente dans des supermarchés en France

>>Salon international de l’agriculture française, opportunités pour le Vietnam

Le directeur adjoint du Centre de promotion du commerce et des investissements de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Tuân, lors du séminaire.
Photo : VNA/CVN

La France est actuellement le cinquième partenaire commercial européen du Vietnam, qui a enregistré un excédent commercial avec ce marché ces dernières années (plus d’un milliard d'USD entre 2013 et 2017) et cette tendance se poursuit toujours, a fait savoir le directeur adjoint du Centre de promotion du commerce et des investissements de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Tuân.

Le Vietnam exporte une large gamme de produits vers la France, et l’Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA), qui est entré en vigueur en août 2020, a créé davantage d’opportunités pour ses exportations vers l'un des plus grands marchés de l’UE.

Bien que l’épidémie de COVID-19 ait eu des impacts négatifs sur le commerce mondial en 2021, les échanges commerciaux bilatéraux ont toujours progressé, a-t-il noté.

L’année dernière, le Vietnam a expédié pour environ 3,2 milliards d'USD de marchandises vers la France. Le chiffre était de 1,1 milliard d'USD au cours des quatre premiers mois de 2022, en hausse de 10,3% sur un an.

Le litchi vietnamien est un fruit très prisé des consommateurs français.
Photo : VNA/CVN

Dans l’autre sens, les exportations de la France vers le Vietnam se sont élevées à environ 1,6 milliard d'USD en 2021, en hausse de 5,3%, et se sont élevées à 450 millions d'USD entre janvier et avril de cette année, en baisse de 16%, selon le Département général des douanes du Vietnam.

Le président de l’Association du business des Vietnamiens en France (ABVietFrance), Nguyên Hai Nam, a souligné qu’étant donné que les changements socio-économiques et démographiques ont affecté la tendance de la consommation agricole et alimentaire en France, les entreprises vietnamiennes peuvent trouver des opportunités d’exportation de produits aquatiques, de fruits, de confiserie, et produits céréaliers.

Il a également souligné la perspective d’une plus grande part de marché pour des exportations clés telles que les vêtements, les chaussures, le riz, le café, le poivre et les produits aquatiques, dont la demande est en croissance en France.

Le président de l’Association du business des Vietnamiens en France, Nguyên Hai Nam.
Photo : VNA/CVN

Outre les biens essentiels, la France a également une forte demande de produits haut de gamme pour les hauts revenus et les touristes. Ce segment peut générer des profits considérables pour les exportateurs vietnamiens, a-t-il noté, ajoutant que les produits agricoles biologiques et aquatiques auront également plus de chances d’y accroître leur présence.

Lê Vân Thanh Trà de la société Source of Asia a conseillé aux entreprises de revoir leur capacité avant d’accéder à de nouveaux marchés comme la France dans la période post-épidémie, de se connecter avec des partenaires bien informés sur ces marchés et de se familiariser avec la culture d’entreprise en France.

Certaines entreprises expérimentées dans le commerce avec la France ont recommandé aux entreprises d’entretenir des relations de coopération avec la partie française afin de garantir une coopération durable.


VNA/CVN