14/03/2021 15:31
Le maintien d’un environnement vert, propre et sûr est l’un des premiers critères déterminant l’attraction des touristes. Dans le but de protéger durablement l’environnement au service du tourisme, nombreux sont les habitants de Dà Nang se lançant dans des activités concrètes.
>>Les touristes joueront les nettoyeurs à Hôi An
>>Thua Thiên-Huê a été sélectionnée pour piloter le projet "Pour un monde sans déchets"

Membres de l’équipe de ramassage de déchets à la péninsule de Son Trà.
Photo : Ngoc Hà/CVN 

Les habitants aux alentours de la Réserve naturelle de Son Trà dans la ville de Dà Nang (Centre) voient souvent un groupe de jeunes portant bâtons, sacs, etc. nettoyer les lieux. "La meilleure manière d’appeler et de sensibiliser les autres à protéger l’environnement, c’est de montrer l’exemple", indique Hùynh Thanh, un membre de l’équipe, qui connait une augmentation du nombre de ses membres au fil du temps. "Chaque fois qu’on ramasse une bouteille ou des sacs plastiques, on s’aperçoit la nécessité de la protection de l’environnement. Voyant la plage nettoyée, propre, avec du sable blanc, je me sens plus calme", ajoute-t-elle.

Associer tourisme et protection de l’environnement

Selon Dào Dang Công Trung, l’un des citoyens exemplaires de Dà Nang en termes de protection de l’environnement, les gens travaillant dans le secteur touristique devraient plus être conscients des méfaits des déchets jetés dans la nature. "La protection de l’environnement ne devrait être pas la mission de l’État, mais de tous les citoyens", souligne-t-il. Une ville touristique  envahie de déchets ne peut retenir ses touristes.

"Il y a pas mal de pistes pour  protéger l’environnement impliquant les touristes eux-mêmes, par exemple des circuits de ramassage de ordures, des plongées sous-marine avec observation des coraux et ramassage des déchets, la découverte de villages avec collecte des ordures, l’utilisation de produits recyclés, éco-responsables", conclut-il.

Dào Dang Công Trung est actuellement dirigeant d’une entreprise spécialisée dans le tourisme. Il est l’un des plus fervents "adeptes" du ramassage des déchets. Il consacre régulièrement un jour le week-end pour ramasser des déchets au long du chemin menant à la péninsule de Son Trà. Beaucoup de jeunes lui ont emboîté le pas.

Dào Dang Công Trung et son travail quotidien, ramassage d'ordures.
Photo : Ngoc Hà/CVN

Le secteur du tourisme de Dà Nang a mis en œuvre en 2020 beaucoup d’activités au service de l’environnement, comme le nettoyage du bord de mer de Son Trà, des campagnes de lutte contre les déchets plastiques et de sensibilisation des gens pour "dire non aux produits plastiques", d’encouragement à l’utilisation de produits éco-responsables, biodégradables.

Bon nombre d’entreprises et habitants  ont pris conscience de la nécessité de protéger  l’environnement, à l’image de la station Furama Dà Nang qui œuvre pour rationner les produits plastiques à usage unique et inciter à l’utilisation de produits éco-responsables comme pailles en papier, sacs en bambou, chapeau en feuilles de palmier, etc.

Accueillant un grand nombre de visiteurs chaque année, Dà Nang doit faire face à un volume important de déchets. Il est nécessaire que les autorités locales intensifient la sensibilisation des gens et favorisent les actions concrètes.

Mai Quynh/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.