20/01/2020 23:06
Trois familles de Cambodgiens d’origine vietnamienne du quartier de Russey Keo à Phnom Penh, dont les maisons ont été détruites l'année dernière dans un incendie, en ont reçues de nouvelles.
>>Les victimes vietnamiennes de l’incendie à Phnom Penh reçoivent un soutien
>>Soutien vietnamien aux victimes de l'incendie du 10 juillet à Phnom Penh

L’ambassadeur du Vietnam au Cambodge, Vu Quang Minh (centre), exprime son espoir que les familles sinistrées de l'incendie à Phnom Penh surmonteraient rapidement leurs difficultés. Photo : VNA/CVN

Les trois maisons ont été construites avec le soutien des autorités locales et une aide financière de 150 millions de dôngs (environ 6.400 dollars) de donateurs.

S'exprimant lors de la cérémonie de remise de ces nouvelles maisons, l’ambassadeur du Vietnam au Cambodge, Vu Quang Minh, a exprimé son espoir que les familles surmonteraient rapidement leurs difficultés et stabiliseraient leur vie, contribuant ainsi au développement de la localité.

L'incendie avait éclaté à l'aube du 8 novembre 2019, détruisant au total 59 maisons et causant de graves dégâts à 67 familles, dont 57  d’origine vietnamienne.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.