01/10/2020 11:44
Le Département de la prévention de la drogue et du crime, le Commandement des gardes-frontières et le Département de la police chargée des enquêtes sur la criminalité liée aux drogues (C04, ministère de la Police) ont organisé, le 30 septembre à Hô Chi Minh-Ville, une conférence pour récompenser les unités ayant participé au démantèlement d’un réseau de trafic de stupéfiants de cette mégapole du Sud vers la République de Corée.
>>Saisie de plus de 230 kg de drogue cachés dans des statues en bois
>>Démantèlement d’un réseau de trafic de drogue à Hanoï

Le Sud-Coréen Kim Soonsik, chef d'un réseau de trafic de stupéfiants de Hô Chi Minh-Ville vers la République de Corée. Photo : VNA/CVN

Le chef de ce réseau était Kim Soonsik, ancien policier sud-coréen, 50 ans, résidant dans le 2e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Kim Soonsik s'était rendu au Vietnam et avait eu une relation amoureuse avec Huynh Thi Hoa Trân, directrice de la société APE Industrial Machinery and Equipment dont le siège était dans l’arrondissement de Thu Duc. Kim Soonsik avait abusé de l’entreprise de Trân pour transporter de la drogue à l’étranger par voie maritime.

Kim Soonsik avait acheté des stupéfiants dans des zones frontalières. Lui et ses complices avaient caché de la drogue dans des blocs de granite qui avaient été ensuite transportés au port de Cat Lai pour l'exportation vers la République de Corée.

Le 19 juillet, les forces compétentes avaient fouillé le conteneur GAOU2013482 au port de Cat Lai, saisi 40 kg de drogue, arrêté deux Sud-Coréens, deux Chinois et deux Vietnamiens. Lors des perquisitions des domiciles des suspects, la police avait saisi sept paquets de drogue, 27 comprimés de drogue synthétique et des documents liés aux activités de trafic de drogue. Kim Soonsik et ses complices avaient reconnu avoir réussi à transporter trois lots de drogue avec la même technique.

Poursuivant l’enquête, les forces compétentes avaient arrêté d’autres personnes.  Au total, 24 personnes avaient été arrêtées pour avoir stocké, transporté et commercialisé illégalement des stupéfiants. 164 kg de drogue synthétique et 19 pains d’héroïne avaient été saisis. Les personnes arrêtées avaient reconnu qu’elles avaient réussi à vendre des centaines de kg de drogue à Hô Chi Minh-Ville et les provinces voisines.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Hanoï :  QR-Code pour tourisme en sécurité Dans le cadre du programme "Tourisme en sécurité au Vietnam", appliqué sur les entrepôts App Store (iOS) et Google Play (Android) ou scannez le code QR, le QR-Code a été mis en place à la Cité impériale de Thang Long, aux temples de Voi Phuc (temple des Éléphants agenouillés) et Quan Thanh.