Découverte d’objets Cham vieux de 1.500 ans

De nombreux artefacts ont été récemment trouvés dans les ruines de la tour Châu Thành dans la province de Binh Dinh (Centre). Ces objets ont aidé les archéologues à déterminer l’âge de ces vestiges, entre les IVe et VIe siècles.

>> Des archéologues découvrent un site datant d’environ 8.000-9.000 ans à Bac Kan

>> Des vestiges archéologiques à Hai Vân Quan

>> Des objets anciens de 3.000 ans trouvés à Binh Phuoc

Des objets trouvés lors des fouilles archéologiques des vestiges de la tour Châu Thành à Binh Dinh (Centre).

Le Service de la culture et des sports de la province de Binh Dinh et l’Institut d’archéologie du Vietnam ont organisé le 18 août dernier une conférence pour annoncer les premiers résultats des fouilles archéologiques des vestiges de la tour Châu Thành dans le quartier de Nhon Thành, bourg d’An Nhon à Binh Dinh.

Des briques, des tuiles yin et yang, des pièces de céramique ornementales, de la latérite, de fragments de statue, de la porcelaine et de nombreux autres matériaux architecturaux ont été trouvés lors de la 3e fouille. Grâce à ces artefacts, les archéologues ont pu déterminer la date de la tour Châu Thành, entre les IVe et VIe siècles.

Selon le chef adjoint du département d’archéologie historique de l’Institut d’archéologie, Pham Van Triêu, cette fouille a permis de découvrir trois architectures de deux étapes distinctes. Les scientifiques se sont basés sur la stratigraphie, les techniques et les matériaux de construction.

Une partie d’une statue Cham portant des inscriptions anciennes découverte à Binh Dinh.

Selon lui, les découvertes de la 3e phase fournissent des informations importantes pour vérifier l’échelle officielle de la tour et localiser l’emplacement du temple principal. "À travers ces structures, on peut dire que la tour a une architecture à grande échelle", a-t-il estimé.

L’impact de la culture hindoue

Des vestiges similaires ont été exhumés dans les citadelles de Trà Kiêu (Quang Nam, Centre), Cô Luy (Quang Ngai, Centre) et Hô (Phu Yên, Centre). Les résultats des fouilles de Châu Thành démontrent encore l’impact précoce de la culture hindoue sur la vie spirituelle des Cham.

"La tour Châu Thành est l’une des deux œuvres architecturales anciennes Cham à grande échelle qui mettent en lumière les preuves historiques de la capitale initiale du royaume Lâm Âp à Binh Dinh", a indiqué le Dr. Lê Dinh Phung, membre de l’Association de l’archéologie du Vietnam.

À son avis, ces fouilles archéologiques devraient contribuer à la clarification de la culture et de l’histoire de Binh Dinh ainsi que celles du Champa.

Le directeur adjoint du Service provincial de la culture et des sports, Huynh Van Loi, a salué ces découvertes archéologiques. "Le secteur culturel de Binh Dinh prévoit de collaborer avec l’Institut d’archéologie et les scientifiques afin de continuer à clarifier la signification littéraire, historique et religieuse des ruines de la tour Châu Thành", a-t-il souligné.

Thuy Hà/CVN