De nouveaux bus seront alimentés à l'électricité et à l'énergie verte à partir de 2025

Le Vietnam espère que 100% des nouveaux bus utiliseront l’électricité ou l’énergie verte à partir de 2025, ce qui fait partie du plan d’action du secteur des transports sur la transition énergétique verte pour réduire les émissions de carbone et de méthane.

>>Hanoï : les bus électriques contribuent au développement des transports publics

>>Un nouveau souffle pour les transports publics

>>Les transports de demain : mobilité verte et durable

Développer le transport public, surtout les bus électriques, est une des solutions pour réduire les embouteillages.
Photo : VinFast/CVN

Le plan d’action, approuvé par le vice-Premier ministre Lê Van Thành, vise également à ce qu’à partir de 2030, au moins la moitié de tous les véhicules et tous les nouveaux taxis soient alimentés à l’électricité ou à l’énergie verte. D’ici 2050, 100% des bus et des taxis utiliseront ces types d’énergie.

Le plan a également pour objectif d'augmenter le taux d’usagers des transports en commun à 45-50% à Hanoï, 10-15% à Hai Phong (Nord), 25-35% à Dà Nang (Centre), 25% à Hô Chi Minh-Ville et 20% à Cân Tho (Sud) à partir de 2025. Le chiffre dans ces villes de niveau provincial est visé à au moins 40% d’ici 2050.

L'objectif global du plan d’action est de développer un système de transport vert vers des émissions nettes nulles d’ici 2050, comme le Vietnam s’y est engagé lors de la 26e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26).

Le but pour 2030 est d’améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’énergie et de stimuler l’utilisation de l’électricité et de l’énergie verte dans les domaines qui sont prêts en termes de technologie, de réglementation et de ressources pour contribuer à la réalisation des engagements de la contribution déterminée au niveau national et à la réduction des émissions de méthane.

D’ici 2050, le secteur des transports développera raisonnablement les moyens de transport et convertira fortement tous les véhicules, équipements de transport et infrastructures en véhicules électriques et à énergie verte vers des émissions nettes nulles.

De nombreuses lignes d'autobus électriques VinBus ont été mises en service.
Photo : VNA/CVN

Pour le transport routier, au cours de la période 2022-2030, le plan vise à promouvoir la production, l’assemblage, l’importation et l’utilisation de véhicules électriques, à étendre l’utilisation du biocarburant E5 à tous les véhicules routiers, à développer les systèmes de recharge et à encourager les gares routières existantes et nouvelles et aires de repos pour adopter des pratiques vertes.

Pour le transport ferroviaire, le Vietnam expérimentera l’utilisation de véhicules alimentés à l’électricité ou à l’énergie verte, construira des voies ferrées électrifiées, remplacera progressivement les anciens véhicules par ceux qui utilisent l’électricité ou l’énergie verte, et facilitera l’application d’équipements de chargement qui utilisent ces types d’énergie à gares.

Pour le transport par voies navigables intérieures, le pays est prêt à encourager la construction, l’importation et l’utilisation de véhicules électriques ou à énergie verte, les critères de conception pour les ports verts et les routes maritimes afin de créer des incitations à l’investissement dans ce domaine, et à envisager de transformer certaines voies de transport par voie navigable en alternatives vertes.

VNA/CVN