De la mise en œuvre d’un mécanisme de test des politiques au Vietnam

L’Institut central de gestion économique (CIEM) relevant du ministère du Plan et de l’Investissement a publié vendredi 27 octobre un rapport de recherche sur les expériences de développement et de mise en œuvre d’un mécanisme de test des politiques.

>> Le CIEM invite à une transition plus pragmatique à l’économie de marché

>> Le Vietnam et l'Asie du Sud-Est accélèrent la reprise économique post-pandémique

Vue du séminaire de publication du rapport de recherche sur les expériences de développement et de mise en œuvre d’un mécanisme de test des politiques, le 27 octobre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Cet événement s’insère dans le cadre du du programme de réforme macroéconomique et de croissance verte parrainé par l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ).

Le Parti et l’État ont identifié la nécessité de promouvoir la réforme des institutions économiques et de mettre en œuvre efficacement le processus d’intégration économique internationale, s’orientant vers l’amélioration de la qualité de la croissance et de la productivité, tout en améliorant l’indépendance, l’autonomie et la résilience de l’économie nationale, a indiqué la directrice du CIEM Trân Thi Hông Minh.

Elle a fait savoir que dans le processus de réponse à l’épidémie de COVID-19 et de promotion du redressement économique, le Vietnam insiste toujours sur la nécessité de la réforme institutionnelle pour élargir l’espace pour de nouveaux modèles économiques au lieu de se concentrer uniquement sur des solutions fiscales et monétaires.

Le gouvernement et le Premier ministre ont promulgué des options et orientations politiques et des groupes de solutions spécifiques pour promouvoir des modèles économiques associés à l’innovation, à la transformation numérique, à l’économie verte, à l’économie circulaire, a-t-elle noté.

Cependant, ce n’est qu’une condition sine qua non alors qu’il est important de matérialiser aussi rapidement possible les opportunités et les avantages de ces modèles, a souligné la responsable.

La Banque d’État avait pris l’initiative de construire d’un mécanisme de test des politiques en 2017, soutenu par la résolution N°100/NQ-CP du gouvernement en 2021 approuvant la proposition d’élaborer un décret sur un mécanisme de test contrôlé des activités de fintech dans le secteur bancaire.

Cependant, jusqu’à présent, le projet de décret ne s’est arrêté qu’à l’étape de recueil des commentaires des particuliers et des entreprises.

Afin de promouvoir l’application du mécanisme de test dans la vie, le chef du Département de la recherche générale du CIEM, Nguyên Anh Duong, a estimé que le Vietnam doit déterminer les critères appropriés pour la participation des entreprises et le maintien de la confiance des usagers des services fournis.

En particulier, la simplification des procédures de réclamation et de règlement des litiges liés aux services et produits des entreprises participant au mécanisme de test et la diversification des plateformes de règlement des litiges peuvent contribuer à accroître la confiance des usagers et à créer une régulation à partir de la "main invisible" du marché pour les entreprises participants.

VNA/CVN

back to top