19/05/2022 12:42
Des politiques aux journalistes et aux chercheurs, des hommes et des femmes venus d’horizon divers, aujourd’hui en fonction ou retraité, ont évoqué avec l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) leurs souvenirs sur le Président Hô Chi Minh à l’occasion de son 132e anniversaire.
>>Le Président Hô Chi Minh sur la scène théâtrale
>>Des dirigeants rendent hommage au Président Hô Chi Minh 

Le journaliste Sandip Hor au mausolée du Président Hô Chi Minh.
Photo : VNA/CVN

Le journaliste Sandip Hor a connu le Président Hô Chi Minh pour la première fois à la fin des années 1960 et au début des années 1970, lorsque dans sa ville natale, Kolkata, dans le Bengale occidental, en Inde, des milliers de manifestants étaient descendus dans les rues en soutien au peuple vietnamien dans la résistance anti-américaine.

Les manifestants criaient : "Votre nom est aussi mon nom. Je m’appelle Vietnam" et "Bonjour Vietnam, bonjour Hô Chi Minh". À l’époque, le gouvernement de l’État du Bengale occidental a baptisé une rue au cœur de Calcutta rue Hô Chi Minh, s’est-il souvenu.

Ce n’était qu’en 2006 que Sandip Hor avait pu venir pour la première fois pour revenir à plusieurs reprises ensuite au Vietnam, où il était allé rendre hommage au Président Hô Chi Minh en son mausolée et visiter la maison sur pilotis où le Président Hô Chi Minh vécut de son vivant.

"Pouvoir voir le célèbre Président de mes propres yeux, même pendant quelques secondes, j’avais tremblé d’émotion. L’image du Président Hô Chi Minh sur les affiches à Calcutta est encore vivace dans mon esprit", a-t-il partagé, confiant que "pour moi personnellement, le Président Hô Chi Minh est aussi proche et cher qu’un oncle".

La petite Wang Feng avec le Président Hô Chi Minh.
Photo : VNA/CVN

Venue à l’âge de 5 ans avec ses parents au Bureau de l’agence Xinhua à Hanoï en 1955-1960, Wang Feng les avait accompagné à l’aéroport de Gia Lâm à l’occasion de la visite du maréchal soviétique Kliment Yefremovich Voroshilov.

Son chef de bureau de père étant à l’œuvre, elle avait suivi l’ambassadeur Luo Guibo et l’épouse de celui-ci Li Hanzhen et se tenait en haut de la file d’accueil, avec une rose en main, alors que des cris de joie fusent : "L’Oncle Hô est arrivé ! le Président Hô Chi Minh est arrivé !"

"Peu de temps après, l’Oncle Hô était venu nous voir et avait conversé avec l’ambassadeur Luo Guibo. Puis il m’avait repéré, sa main m’avait tirée de la file. Doux et gentil, il m’avait parlé aussi cordialement qu’un grand-père parlerait à sa nièce", s’est-elle souvenue.

"Quand j’ai dit à l’Oncle Hô les trois seules phrases vietnamiennes que je connaissais : +As-tu pris le repas ? J’ai déjà pris mon repas. Salut camarade !+ L’oncle avait éclaté de rire. Un si grand héros, un si grand homme, qui est si simple !", a-t-elle raconté.

"Je me souviendrai toujours de l’Oncle Hô que je vénère et je ferai tout mon possible pour l’amitié entre les deux peuples chinois et vietnamien ainsi que pour la coopération et le développement des deux pays", a confié Wang Feng.

La présidente honoraire du Parti suisse du travail, Anjuska Weil (gauche).
Photo : VNA

En Suisse, la présidente de l’Association d’amitié Suisse - Vietnam, Anjuska Weil, a égréné des souvenirs d’adolescence, à l’âge de 17 ans, où sa mère l’avait offert Le Carnet de prison de Hô Chi Minh, un autoportrait traduisant l’humanisme et l’ardeur du révolutionnaire Hô Chi Minh.   

Le Président Hô Chi Minh est un grand homme, un leader révolutionnaire qui avait fait jaillir la lumière, même sur l’obscurité carcérale, a déclaré la responsable qui est auss présidente honoraire du Parti suisse du travail.

L’Oncle Hô a consacré toute sa vie vie à la cause de la libération nationale. Il était inébranlable dans sa voie révolutionnaire avec une forte détermination à lutter pour l’indépendance nationale. Il avait toujours choisi la paix et lutté pour une paix juste, a-t-elle conclu.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Hanoï et Vietnam Airlines coopèrent dans le développement touristique  La Compagnie aérienne nationale du Vietnam (Vietnam Airlines) devrait coopérer avec l'Association des agences de voyages de Hanoï et avec le Centre de conservation du patrimoine de Thang Long - Hanoï pour organiser des visites nocturnes de la citadelle impériale de Thang Long. Cette visite serait destinée aux passagers de Vietnam Airlines.