24/08/2019 10:15
Dà Nang est de nouveau une valeur sûre pour les entreprises. La ville du Centre accueille en effet une nouvelle vague d’investissements depuis le début de l’année.
>>Hausse continue des flux d’investissement à Dà Nang
>>Dà Nang attire près de 4 milliards d’USD pour 19 projets

La ville de Dà Nang (Centre) connaît une hausse continue des investissements depuis le début de l’année.

Depuis le début de l’année, les entreprises vietnamiennes et étrangères multiplient les projets d’investissement ou d’implantation à Dà Nang. Cette nouvelle dynamique a été enclenchée suite à des réformes réalisées par cette ville du Centre qui avait proclamé 2018 et 2019 ''Années de la  promotion de l’investissement''.

Début mars, les autorités municipales ont remis des certificats d’investissement à huit projets à participation étrangère, cumulant près de 470 millions de dollars de capitaux enregistrés. De plus, elles ont accepté d’examiner 13 autres projets pour un montant total de plus de 3,6 milliards de dollars, soit 13 fois plus qu’au premier trimestre de l’année précédente.

Parmi les nouveaux projets, il faut citer celui de la société américaine Universal Alloy Corporation (UAC) concernant une usine de pièces d’avions, d’un investissement de 170 millions de dollars, dans le parc de haute technologie de Dà Nang. UAC, dont le siège social est à Atlanta, en Géorgie, est le premier fabricant mondial d’avionique avec une liste de partenaires comprenant Boeing, Airbus, Embraer et Bombardier. Il est également l’un des trois principaux fournisseurs mondiaux d’aluminium spécial pour la construction aéronautique.

D’autres projets investis à Dà Nang concernent, pour l’essentiel, les secteurs automobile, automatique, électronique, l’hôtellerie, les infrastructures de base dans les zones industrielles…

Schéma directeur

Depuis le début de l’année, les capitaux inscrits dans la ville ont dépassé ceux de l’ensemble de 2018. Dans son plan 2019 d’attraction des fonds d’investissement, Dà Nang encourage et privilégie les projets dans les secteurs des biotechnologies, du numérique, des nanotechnologies, de la santé, de l’agriculture high-tech… Elle cherche aussi à attirer davantage d’investisseurs étrangers venus du Japon, de République de Corée, des États-Unis, d’Australie et d’Europe.

Selon Huynh Duc Tho, président du Comité populaire municipal, Dà Nang a fait appel à des experts étrangers pour définir un nouveau plan d’aménagement et élaborer une stratégie de développement jusqu’en 2030 avec vision 2045. ''La priorité est de mettre en place un schéma directeur et de l’appliquer rapidement. Il faut également achever la construction des infrastructures des parcs de haute technologie'', a-t-il expliqué.

Texte et photo: Thê Linh - Ngoc Hà/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune