Dà Nang attire les touristes grâce à ses hôtels 4 et 5 étoiles

En réponse à l’envol de la fréquentation touristique, les autorités municipales de Dà Nang (Centre) doivent élaborer un plan de développement et d’aménagement pour la construction d’hôtels.

>>Forte hausse du nombre de touristes à Dà Nang

La ville de Dà Nang (Centre) attire depuis le début de l'année plus de 3,37 millions de touristes.
Photo : Trân Lê Lâm/VNA/CVN

Dà Nang vit une véritable explosion de son secteur touristique. Depuis le début de l’année, le nombre de visiteurs atteint plus de 3,37 millions de personnes, soit une croissance de 124% par rapport à la même période en 2014. Parmi eux, environ 775.000 touristes étrangers (+ plus de 133%). Pour suivre cette courbe qui prend l’ascenseur, les infrastructures touristiques doivent se développer rapidement.
Selon un rapport de Savills Vietnam, lors du 2e trimestre 2015, le marché de l’immobilier à Dà Nang a peu à peu retrouvé des couleurs. Le parc hôtelier des établissements 3, 4 et 5 étoiles de la ville atteint désormais 7.050 chambres, soit une croissance de 10%. Le prix de leurs chambres se monte à 1,78 million de dôngs la nuit. Le chiffre d’affaires des hôtels 4 et 5 étoiles est également en hausse, respectivement de 29% et 66% par rapport à l’année dernière.
D’après les prévisions, d’ici la fin de l’année, la ville comptera 8.570 chambres d’hôtel supplémentaires. En 2017, huit hôtels de luxe seront inaugurés. La plupart se trouvent sur le littoral.
Les hôtels de 1 à 3 étoiles en difficulté
En outre, l’APEC 2017 (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique), qui se déroulera à Dà Nang, sera l’occasion de promouvoir l’image de la ville et d’attirer les touristes étrangers. Le nombre de réservations dans les hôtels de luxe va également augmenter.
Revers de la médaille, plusieurs hôtels de 1 à 3 étoiles rencontrent des difficultés. Ces trois dernières années, une centaine d'établissements de cette catégorie ont été construits, menant à une rude concurrence.
Pour résoudre cette situation, les autorités municipales doivent mettre sur pied un plan de développement et d’aménagement afin d’assurer que la construction des hôtels se fasse de manière harmonieuse.

Thu Huong/CVN