12/02/2020 18:24
Afin de prévenir le nouveau coronavirus, les localités vietnamiennes appliquent la mise en quarantaine obligatoire des personnes revenues dans le pays après avoir séjournée dans les zones contaminées.
>>Plan de recherche sur un nouveau médicament contre le coronavirus
>>COVID-19 : poursuite des mesures de prévention
>>Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le COVID-19

Une zone d'isolement dans l'hôpital Viêt-Tiêp à Hai Phong (Nord).
Photo : An Dang/VNA/CVN

Dès leur arrivée dans le pays, les villes et provinces vietnamiennes sont tenues de remplir un questionnaire médical à la douane et sont placées en confinement pendant deux semaines, a précisé ce mardi 11 février Nguyên Van Tho, président du comité populaire de la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud) lors d’une conférence sur le coronavirus.

La province de Binh Dinh (Centre) va accueillir 1.260 rapatriés de Chine via l’aéroport de Phù Cat et le port de Quy Nhon. Le contrôle médical et les mesures d’isolement sont mises en place sur ces deux portes d’entrée au Vietnam.

Quelque 1.400 autres travailleurs vietnamiens rentreront bientôt par Hà Giang, l’une des provinces frontalières du Nord avec la Chine. Les centres de confinement locaux sont prêts à les recevoir.

Les autorités de la province de Tuyên Quang (Nord) ont renforcé la communication et les dispositifs de prévention sur ce virus auprès du personnel médical et de la population.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.