24/05/2020 16:50
Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de maladie COVID-19 qui a fait près de 340.000 morts dans le monde.
>>Suivre les malades du Covid-19 à la trace : le méli-mélo américain
>>Quand les touristes s'en vont, les locaux récupèrent leurs villes

Un policier surveille le respect de consignes anticoronavirus dans un restaurant de Malaga le 23 mai. Photo : AFP/VNA/CVN

Espagne : "le plus dur est passé"

Le Championnat de football espagnol reprendra le 8 juin et les touristes étrangers pourront revenir en Espagne à partir de juillet car "le plus dur" de la pandémie est passé, a annoncé le Premier ministre Pedro Sanchez.

Moins de 100 morts en 24 heures à New York

Le nombre de morts enregistrés dans l'État de New York est tombé à 84 ces dernières 24 heures, soit le bilan le plus bas depuis le 24 mars.

Chine : aucun nouveau cas

La Chine n'a recensé entre vendredi 22 mai et samedi 23 mai aucun nouveau cas de contamination, pour la première fois depuis que Pékin a commencé à publier des données sur l'épidémie en janvier.

Hydroxychloroquine

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a demandé une "révision des règles dérogatoires de prescription" de divers traitements comme l'hydroxychloroquine, après la parution d'une vaste étude pointant son inefficacité et ses risques pour les malades du COVID-19.

Près de 340.000 morts

La pandémie a fait au moins 339.758 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi 23 mai à 19h00 GMT.

Plus de 5.260.970 cas ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 97.048 décès pour 1.621.658 cas. Suivent le Royaume-Uni avec 36.675 morts, l'Italie (32.735), l'Espagne (28.678) et la France (28.332).

Italie : réouverture de sites

En Italie, le site archéologique de Paestum et ses trois temples grecs, sur la côte Sud, vient de rouvrir au public. Le site de Pompéi, au sud de Naples, sera accessible mardi 26 mai.

Les musées du Vatican, haut lieu de tourisme mondial, ont annoncé leur réouverture le 1er juin, sur réservation.

Lieux de culte

Désinfection des mains, masque obligatoire : les cérémonies religieuses, interdites en raison de l'épidémie, sont de nouveau autorisées en France.

L'église du Saint-Sépulcre rouvrira ses portes dimanche 24 mai, ont annoncé les responsables chrétiens du lieu saint à Jérusalem.

Mesures de confinement pour l'Aïd

Alors que la plupart des musulmans du monde célèbrent dimanche 24 mai l'Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan, l'Afghanistan a annoncé des mesures de confinement "strictes".

En Indonésie, plus grand pays musulman, les autorités ont interdit les traditionnels déplacements à travers le pays, et de nombreux habitants se tournent vers les passeurs et les faux certificats pour rejoindre néanmoins leurs proches.

Manifestations

Plusieurs dizaines de manifestations étaient organisées samedi 23 mai en Allemagne, dans le cadre d'un mouvement de protestation ciblant les mesures de restrictions.

Des milliers de personnes ont manifesté samedi 23 mai en voiture dans les grandes villes espagnoles à l'appel du parti d'extrême droite Vox pour dénoncer la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement de gauche de Pedro Sanchez.

Des travailleurs immigrés ont manifesté à Doha, événement rare au Qatar, pour protester contre des salaires impayés, a annoncé samedi 23 mai le gouvernement, confronté à des difficultés économiques en raison de la pandémie du nouveau coronavirus et de la chute des prix du pétrole

UE : plan de relance alternatif

Quatre pays européens : Pays-Bas, Autriche, Danemark et Suède, ont présenté leur propre proposition de plan de relance pour aider l'Union européenne à surmonter la crise.

Ils souhaitent une aide d'urgence pour les pays gravement touchés mais rejettent la perspective de toute "augmentation significative" du budget de l'UE et d'une mutualisation générale de sa dette, comme l'envisage le plan Macron-Merkel.

Services au Pérou

Les coiffeurs péruviens pourront reprendre le chemin du travail à partir de lundi  25 mai mais de manière inhabituelle, "au domicile" des clients, a annoncé samedi 23 mai le gouvernement, une mesure s'appliquant à d'autres services pour relancer une économie paralysée par la pandémie de coronavirus.

Avec plus de 111.000 cas confirmés et 3.200 morts, le Pérou est le deuxième pays d'Amérique latine le plus touché par la maladie COVID-19.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam