Consultation politique Vietnam - Italie à Hanoï

Le vice-ministre des Affaires étrangères Hà Kim Ngoc et le vice-ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Manlio Di Stefano ont coprésidé le 8 juin à Hanoï, la 4e consultation politique dans le cadre du partenariat stratégique des deux pays.

>>Le Vietnam et l’Italie veulent approfondir plus leur partenariat stratégique

>>Renforcement de la coopération économique Vietnam - Italie

Consultation politique Vietnam - Italie, le 8 juin à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Saluant les progrès significatifs obtenus dans les relations ces dernières années, en particulier dans les domaines politique, de la diplomatie, l’économie et les sciences et technologies, les deux diplomates Hà Kim Ngoc et Manlio Di Stefano ont convenu de renforcer davantage la coopération bilatérale dans de nouveaux domaines tels que la santé, l'environnement, la réponse au changement climatique et les énergies renouvelables.

Hà Kim Ngoc a déclaré que le Vietnam valorisait et souhaitait renforcer son partenariat stratégique avec l'Italie, saluant la bonne coopération des parties dans la mise en œuvre de leur plan d'action pour le partenariat pour 2021-2023.

Il a suggéré à l'Italie de ratifier rapidement l'accord de protection des investissements UE - Vietnam (EVIPA) et de soutenir la Commission européenne dans la suppression de son avertissement "carton jaune" contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN) des fruits de mer vietnamiens.

Le vice-ministre italien, pour sa part, a déclaré que l'Italie considérait le Vietnam comme un partenaire de coopération prioritaire dans la région et recherchait davantage de travaux conjoints dans les domaines de l'innovation, de l'aérospatiale, de l'énergie hydrogène et de la prévention et du contrôle de la cybercriminalité.

Il a également salué le soutien mutuel des pays pendant la pandémie de COVID-19, le Vietnam présentant à l'Italie plus de 300.000 masques faciaux et l'Italie aidant le Vietnam à près de 3 millions de doses de vaccin anti-COVID-19.

Les parties ont convenu d'intensifier les échanges de délégations de haut niveau, de continuer à mettre en œuvre des mécanismes de coopération bilatérale et de travailler à la réalisation d'un commerce bilatéral à 6 milliards d'USD en 2022 et à 10 milliards d'USD les années suivantes.

Ils ont déclaré qu'ils travailleront ensemble dans l'échange d'informations et se soutiendront dans les forums internationaux et multilatéraux.

Ils ont également souligné l'importance d'assurer la liberté de navigation maritime et aérienne, de sécurité et de paix en Mer Orientale et de respecter le droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).


VNA/CVN