24/11/2020 17:48
Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) s'est réuni en ligne lundi 23 novembre pour écouter les rapports de trois agences affiliées sur la lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massives.
>>Le Vietnam soutient le processus de paix mené par l’Afghanistan
>>Le Vietnam souhaite une reprise rapide des négociations israélo-palestiniennes

La réunion tenue en ligne par le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies, le 23 novembre.
Photo : Huu Thanh/VNA/CVN

S'exprimant lors de la réunion, l'ambassadeur Pham Hai Anh, ambassadeur adjoint de la mission du Vietnam auprès de l’ONU, a affirmé que le Vietnam condamnait le terrorisme sous toutes les formes et s'était engagé à appliquer pleinement les résolutions du Conseil de sécurité sur la lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massives, sur la base du respect de la Charte de l’ONU et du droit international.

L’ambassadeur Pham Hai Anh a souligné la nécessité de renforcer la coopération régionale et internationale, d’éliminer les conditions favorables au terrorisme, de prévenir et de mettre fin aux conflits, de développer l’économie et de renforcer les capacités des communautés dans la lutte contre la propagande de violence extrême et de terrorisme. Il a suggéré que les comités renforcent le partage d'informations, fournissent une assistance technique aux pays pour la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité et un appui opportun pour prévenir et relever les défis émergents dans le secteur de la lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massives.

Lors de la réunion, l’ambassadeur de Tunisie, Tarek Ladeb, président du Comité 1373 sur la lutte contre le terrorisme, l’ambassadeur d'Indonésie, Dian Triansyah Djani, président du Comité 1267/1989/2253 sur l'EIIL/Daech et du Comité 1540 sur la prévention de la prolifération des armes de destruction massive ont présenté des rapports sur les travaux des comités et l’ambassadeur Tarek Ladeb a rendu compte de la coopération entre les comités.

Impacts de l'épidémie de COVID-19

Les rapports ont souligné le rôle d’assistance mutuelle entre les comités susmentionnés, portant sur la collecte d’informations, la situation, le risque du terrorisme, l’utilisation des armes de destruction massive… Malgré l'impact de l'épidémie de COVID-19, les comités et groupes d'experts ont pris des mesures correctives telles que l’organisation des réunions en ligne, le maintien des canaux de communication et des échanges avec les pays, les partenaires internationaux et régionaux…

Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés préoccupés par la tendance des groupes terroristes, y compris l'EIIL, Al-Qaïda et Daech, qui profitent de l'instabilité causée par l'épidémie de COVID-19 pour intensifier leurs opérations, en particulier dans les zone de conflit, chercher à inciter à la violence extrême, au recrutement et à la collecte de fonds.

Les pays ont estimé la bonne coordination entre les comités, ont suggéré que les comités et groupes d'experts continuent de chercher des moyens pour s'adapter à la nouvelle situation et d'accélérer l'achèvement du programme de travail des comités, soutenir la mise en œuvre des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.