Conférences de l’ASEAN : premières activités du Premier ministre vietnamien

Le Premier ministre Pham Minh Chinh et les dirigeants des États membres de l’ASEAN ont assisté à des dialogues avec les représentants de l’Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA), de l’Organisation de la jeunesse de l’ASEAN et du Conseil consultatif des entreprises de l’ASEAN (ABAC) jeudi 10 novembre à Phnom Penh, au Cambodge.

>> Pham Minh Chinh au Sommet des affaires et de l'investissement de l'ASEAN

>> Le Vietnam et les Philippines s’engagent à approfondir leur partenariat stratégique

>> Le chef du gouvernement vietnamien rencontre le sultan du Brunei

Il s’agissait des premières activités dans le cadre des 40e et 41e Conférences de haut niveau de l’ASEAN et des réunions connexes.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (2e à gauche) lors du dialogue des dirigeants de l’ASEAN avec les représentants de l’Assemblée interparlementaire de l’ASEAN.
Photo : VNA/CVN

Au cours du dialogue des dirigeants de l’ASEAN avec les représentants de l’AIPA, les représentants des législatures membres de l’AIPA ont souligné les contributions de la diplomatie parlementaire aux efforts communs pour rechercher des solutions aux problèmes régionaux.

Les représentants de l’AIPA ont proposé quatre groupes de recommandations aux dirigeants de l’ASEAN concernant un développement socio-économique harmonieux centré sur les personnes, la promotion d’investissements verts, équitables et durables, l’amélioration de la capacité à réagir et à atténuer les dommages causés par les catastrophes naturelles et le renforcement de la coopération parlementaire régionale.

Les contributions de l’AIPA sont bien reconnues

Les dirigeants des États membres de l’ASEAN ont reconnu l’importante contribution de l’AIPA au cours des dernières décennies au processus de construction de la Communauté de l’ASEAN. Ils ont affirmé que l’AIPA joue un rôle important dans le respect des principes, des normes, du code de conduite, la promotion des dialogues et la participation responsable des partenaires pour la paix, la sécurité et la prospérité dans la région.

Ils ont proposé des mesures pour améliorer l’efficacité de la coordination entre les voies législatives et exécutives, notamment en examinant et en supprimant activement les obstacles, en s’efforçant d’harmoniser les lois et de faciliter la mise en œuvre d’accords et de programmes de coopération, en particulier dans des domaines tels que la transformation numérique, la transition énergétique et le réponse au changement climatique.

Séance de dialogue des dirigeants des États membres de l’ASEAN avec les représentants de l’Organisation de la jeunesse de l’ASEAN.
Photo : VNA/CVN

Les jeunes appelés à s'unir

Lors de la rencontre avec des dirigeants de l’ASEAN, les représentants de l’Organisation de la jeunesse de l’ASEAN ont exprimé le souhait des jeunes générations de s’unir pour contribuer au redressement et au développement communs de la région avec une volonté d’apprendre afin d’être mieux préparé pour l’avenir.

Ils ont souligné la nécessité d’assurer des programmes éducatifs inclusifs et globaux ciblant tous les jeunes, en particulier ceux des zones reculées et montagneuses, tout en accordant une attention égale à tous les domaines pour doter pleinement les jeunes des compétences nécessaires au XXIe siècle.

Les suggestions soumises aux dirigeants de l’ASEAN comprenaient l’optimisation des avancées scientifiques et technologiques pour faciliter les échanges et la connectivité, l’élargissement des échanges pour les jeunes, les jeunes enseignants, les chercheurs et les universitaires afin de réduire l’écart entre les zones urbaines et rurales, accorder plus d’attention à la santé mentale des enfants suite à l’épidémie de COVID-19, et le renforcement de la standardisation des qualifications pour promouvoir le mouvement de la main-d’œuvre et créer davantage d’opportunités d’emploi pour les jeunes dans tous les pays membres.

Les dirigeants de l’ASEAN ont affirmé que les jeunes jouent un rôle important dans le renforcement de la cohésion et la réponse aux défis communs dans la région, contribuant à planifier l’avenir de la Communauté de l’ASEAN. Ils ont fait l’éloge des suggestions pratiques des jeunes pour résoudre les problèmes régionaux, affirmant qu’ils démontrent la prise de conscience et la responsabilité de la jeune génération pour les décisions importantes de l’ASEAN.

Entre-temps, les délégués de l’ABAC ont déclaré que l’ASEAN devrait continuer à affirmer son rôle de premier plan dans le renforcement d’un système commercial multilatéral ouvert, responsable, équitable et fondé sur des règles. Ils ont suggéré que les pays membres considèrent la construction de la Communauté économique de l’ASEAN comme une priorité nationale, améliorent l’autonomie économique grâce à l’harmonisation et à l’intégration économiques; et sur cette base, promeuvent la facilitation des échanges, la transformation numérique, la connectivité intelligente, l’économie circulaire, la transition énergétique, la construction d’entreprises responsables et inclusives, la sécurité alimentaire et le tourisme.

Le Vietnam œuvre pour une communauté économique forte

S’adressant au dialogue avec des représentants de l’ABAC, le Premier ministre Pham Minh Chinh a déclaré que la croissance du PIB du Vietnam a augmenté de 8,83% au cours des neuf premiers mois de cette année, le monde des affaires contribuant à plus de 60% du PIB national.

Le gouvernement vietnamien prête toujours attention à la réforme institutionnelle, à l’amélioration de l’environnement des affaires ; soutient les entreprises, en particulier les micro, petites et moyennes entreprises, et créé des conditions favorables à la prospérité de tous les secteurs économiques, en particulier le secteur privé, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (1er plan, 4e à gauche) et les dirigeants des États membres de l’ASEAN posent avec les représentants du Conseil consultatif des entreprises de l’ASEAN (ABAC).
Photo : VNA/CVN

Pour faciliter davantage l’implication des entreprises dans le processus de construction de la Communauté de l’ASEAN, il a suggéré de renforcer les dialogues et la coopération afin que les politiques soient planifiées conformément aux orientations stratégiques des pays et aux aspirations des milieux d’affaires pour un réel bénéfice des populations.

Outre le contrôle du COVID-19, il a proposé aux gouvernements de l’ASEAN de poursuivre les mesures synchrones pour maintenir la stabilité macro-économique, contrôler l’inflation, promouvoir la croissance, assurer les grands équilibres de l’économie, répondre rapidement au risque de récession et de crise de l’extérieur, gérer harmonieusement la coopération et la concurrence économiques internationales et intensifier les échanges.

Selon le dirigeant vietnamien, les entreprises devraient adopter activement la science et la technologie et la transformation numérique, garantir les droits des travailleurs en association avec le développement de la main-d’œuvre, répondant ainsi à la demande croissante du marché du travail et mieux assumer la responsabilité sociétale.

Le chef du gouvernement vietnamien a exprimé sa conviction qu’avec les engagements des dirigeants de l’ASEAN, l’ABAC et la communauté des affaires de l’ASEAN auront de nombreuses initiatives et prendront des mesures spécifiques, pratiques et efficaces pour surmonter les défis, consolider fermement la relation entre l’État, les entreprises et le peuple, pour un bloc résilient, fort, durable et inclusif.

Les 40e et 41e Conférences de haut niveau de l’ASEAN doivent s’ouvrir le 11 novembre au matin. Les dirigeants des pays de l’ASEAN assisteront aux sessions plénières et restreintes pour discuter du processus de construction de la Communauté de l’ASEAN, de ses relations extérieures ainsi que des questions régionales et mondiales d’intérêt commun.

VNA/CVN

back to top