31/03/2021 15:34
Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné le 30 mars un récent attentat à la bombe contre une église indonésienne dans la ville de Makassar, le qualifiant d'"attaque terroriste lâche".
Dans un communiqué de presse, proposé par le Vietnam, le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé à ce que les auteurs, les organisateurs, les financeurs et les sponsors soient tenus pour responsables.

Un attentat-suicide a visé, dimanche 28 mars, la cathédrale de Makassar, dans l’Est de l'Indonésie. Photo :  Reuters/VNA/CVN

Le Conseil de sécurité des Nations unies a réaffirmé la nécessité pour tous les pays de lutter contre les "menaces à la paix et à la sécurité internationales causées par le terrorisme".

Un attentat-suicide a visé, dimanche 28 mars, la cathédrale de Makassar, dans l’est de l’Indonésie, après la messe des Rameaux, célébration qui marque pour les chrétiens le début de la semaine sainte. L’attaque a fait au moins 20 blessés.

Les deux kamikazes, un homme et une femme, ont été tués alors qu’ils pénétraient à moto dans l’enceinte de l’édifice, situé sur l’île de Sulawesi, où ils ont fait exploser un engin artisanal, ont rapporté les autorités.

Tard dimanche 28 mars, le chef de la police nationale, Listyo Sigit Prabowo, a fait savoir que les assaillants faisaient partie du groupe radical Jamaah Ansharut Daulah (JAD).
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vacances estivales à la plage de Tuy Hoà et l'hôtel Saigon - Phu Yên Avec ses fruits de mer abondants et délicieux, ses habitants honnêtes et hospitaliers, Phu Yên s’avère une destination idéale pour les vacances d’été en famille.