23/04/2019 20:11
Un colloque international sur l'évaluation des ressources en pétrole et en gaz de schiste en Asie (dans le cadre du projet d'évaluation des ressources en pétrole et en gaz non traditionnelles de la 2e phase) a eu lieu le 23 avril à Hanoï.

>>Réduire les émissions de gaz à effet de serre dans la partie septentrionale du Centre du Vietnam
>>L'Iran découvre un nouveau gisement d'huile de schiste
 

Plate-forme de Vietsovpetro au gisement Bach Hô (Tigre blanc).
Photo : VNA/CVN


L'atelier était placé sous les auspices du Comité de coordination pour les programmes des géosciences de l'Asie du Sud-Est et du Sud-Est (CCOP), de l'Institut sud-coréen des géosciences et des minéraux (KIGAM) et l'Institut du pétrole du Vietnam (VPI). 

Le docteur Byeong-Kook Son, responsable du groupe de recherche sur le pétrole, le gaz et la mer de l’Institut sud-coréen des géosciences et des ressources minérales (KIGAM), a présenté les résultats de l'évaluation du potentiel gazo-pétrolier dans 13 bassins sédimentaires et 21 formations de schistes argileux en Asie.
 

Selon lui, la réserve en pétrole et en gaz de schiste au Vietnam est estimée à 77 TCF (environ 2.180 milliards de m3).

Par conséquent, pour développer cette ressource non traditionnelle, le gouvernement vietnamien doit déployer les politiques de soutien spécifiques pour les sociétés pétrolières telles que le groupe du pétrole et du gaz du Vietnam (PVN) afin de mener des activités de recherche et développement.

En outre, le PVN peut également coopérer avec des sociétés pétrolières étrangères pour rechercher et évaluer le potentiel de ressources non traditionnelles.

Lors de cet événement, Quach Duc Tin, secrétaire du sous-comité vietnamien de CCOP, a déclaré que l'atelier était une occasion pour les pays d'Asie de l'Est et du Sud-Est de partager leurs expériences en matière d'évaluation des potentiels gazo-pétroliers non traditionnels; mettre  à jour des informations sur le potentiel de pétrole et de gaz de schiste dans la région, y compris au Vietnam.

C'est également une opportunité pour les pays de partager de nouvelles méthodes et technologies de recherche pour trouver et évaluer cette ressource non traditionnelle.

Selon le Dr. Trinh Xuân Cuong, directeur adjoint du VPI, l’Institut coopère avec des partenaires nationaux et étrangers pour mettre en œuvre des programmes de recherche gazo-pérolière non traditionnels à long terme.

Plus précisément, le VPI mène des recherches sur les caractéristiques et les perspectives de l'hydrate de gaz dans la région en mer Orientale (projet 47 et KC09), le potentiel de pétrole et de gaz de schiste…. Des études ont fourni les premiers résultats ainsi que des propositions et conseils pour le PVN et des ministères / agences de mener des recherches et orienter la recherche et l'exploration de cette ressource non traditionnelle dans le futur.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.