29/01/2021 23:19
Selon CNBC, le Vietnam pourrait être l’économie à la plus forte croissance en Asie en 2020. Alors que l’économie mondiale a subi une récession en raison de la pandémie de COVID-19, le pays n’a enregistré aucun trimestre à croissance négative.
>>L'ouverture du XIIIe Congrès du PCV attire des médias étrangers
>>Les médias russes apprécient le rôle du PC du Vietnam
>>Un journal lao salue l’œuvre de construction du socialisme du Vietnam

"Les exportations vietnamiennes auront un grand potentiel de croissance dans les temps à venir", observe Fitch Solutions dans un rapport récent.
Photo : VNA/CVN


La bonne performance du Vietnam dans le contrôle du COVID-19 a été une base importante qui lui a permis de consolider sa croissance en 2020, selon CNBC  (http://This is Asia’s top-performing economy in the Covid pandemic — it’s not China).

CNBC fait savoir que jusqu’à présent, de nombreux pays asiatiques n’ont pas encore publié leurs résultats de croissance pour le quatrième trimestre ou pour toute l’année de 2020. Cependant, selon des sources officielles, dont le Fonds monétaire international (FMI), le Vietnam a enregistré une croissance du PIB supérieure à celle des autres pays dans la région. En effet, le PIB du Vietnam a connu une augmentation de 2,91%.

"Le Vietnam a été l’une des économies à la plus forte croissance en 2020, tandis que le reste du monde a subi une récession", a constaté Bank of America Global Research, dans son récent rapport.

De nombreux économistes prévoient que la croissance de l’économie vietnamienne continuera d’augmenter cette année pour atteindre 9,3 %, soit plus que la prévision donnée par la Banque mondiale (BM), qui est de 6,7 %.

L’année dernière, le secteur industriel a contribué une part importante à la croissance économique du pays. Le secteur industriel vietnamien a vu une augmentation de son activité grâce à la préférence du marché mondial pour les exportations vietnamiennes. Plusieurs experts s’accordent à dire que cette tendance se poursuivra dans les années qui viennent.

"Les exportations vietnamiennes auront un grand potentiel de croissance dans les temps à venir", observe Fitch Solutions dans un rapport publié en décembre dernier.

Selon ledit rapport, le fait que le Vietnam a signé une série d’accords de libre-échange de nouvelle génération, tels que le partenariat régional économique global (RCEP), l’accord de libre-échange avec le Royaume-Uni (UKVFTA) et l’accord de libre-échange avec l’Union européenne (EVFTA), lui permettra d’accélérer les flux commerciaux.

Le secteur des services du pays a été sévèrement affecté par le COVID-19 au début de l’année dernière, mais a commencé à se rétablir au début de cette année. Les experts pensent que la reprise de ce secteur, dont notamment celui du tourisme, marquera le moment où le pays commencera à retrouver sa croissance d’avant la crise.

Gareth Leather, expert de Capital Economics, constate que le potentiel du tourisme vietnamien est encore faible. Malgré cela, il est optimiste et pense que le Vietnam pourrait atteindre une croissance de 10 % en 2021.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vacances estivales à la plage de Tuy Hoà et l'hôtel Saigon - Phu Yên Avec ses fruits de mer abondants et délicieux, ses habitants honnêtes et hospitaliers, Phu Yên s’avère une destination idéale pour les vacances d’été en famille.