Cinq ponts importants du delta du Mékong

Cinq ponts dans le delta du Mékong facilitent non seulement la circulation de la population et des marchandises mais participent aussi au bel aménagement de la région.

>>Le pont Hiên Luong, témoin historique de la guerre de résistance

>>Le pont Thu Thiêm 2 ouvert au trafic

>>Mise en chantier du pont à haubans Rach Miêu 2

Le pont My Thuân

My Thuân

Inauguré en 2000, My Thuân est le premier pont à haubans au Vietnam reliant les deux rives du fleuve Tiên (bras antérieur du Mékong), des provinces de Tiên Giang et de Vinh Long. Situé à 123 km de Hô Chi Minh-Ville au sud-ouest et sur la Nationale 1A, ce pont intègre l’axe principal de transport vers le delta du Mékong.

D’une longueur de 1,54 km, My Thuân dispose de quatre voies pour les véhicules et deux trottoirs. Son ouverture au trafic fut une grande fête pour les habitants des deux bords du fleuve Tiên. Depuis, cet ouvrage facilite le développement de l’économie régionale.

Cân Tho

Reliant les deux rives du fleuve Hâu (bras postérieur du Mékong) de la ville de Cân Tho et de la province de Vinh Long, ce pont était au moment de son achèvement en 2010 l’ouvrage à haubans le plus long d’Asie du Sud-Est et se trouvait à la 10e place dans le monde.

Le pont Cân Tho

Long de plus d’un kilomètre et large de 23 m, ce pont possède quatre voies pour les véhicules et deux trottoirs pour les piétons. Il fut construit grâce à l’aide publique au développement du gouvernement japonais. Il est depuis un grand moteur du développement économique de la ville de Cân Tho et du delta du Mékong, permettant d’économiser du temps et des coûts de transport.

Rach Miêu

Construit en 2002 et inauguré en 2009, situé sur la Nationale 60 au-dessus du fleuve Tiên, le pont Rach Miêu relie la ville de My Tho et la province de Bên Tre. Cet ouvrage a été conçu par les Vietnamiens.

C’est le troisième plus grand pont à haubans de la région Sud, derrière My Thuân et Cân Tho. Long de 2,8 km, il permet le passage de bateaux d’un tonnage de 10.000 tonnes. Dans l’avenir, après l’inauguration des ponts Vàm Công et Cô Chiên, le réseau de ponts à haubans reliant les provinces du delta du Mékong renforcera le développement économique et touristique de la région.

Le pont Rach Miêu

Vinh Nguon

Le pont Vinh Nguon enjambe le canal Vinh Tê. Il favorise la circulation routière, contribue à renforcer le commerce, l’industrie, l’agriculture, et améliore la vie de la population locale en vue de développer l’économie frontalière de Châu Dôc.

Situé dans la ville de Châu Dôc, province d’An Giang, le canal Vinh Tê est célèbre pour être la porte frontalière entre le Vietnam et le Cambodge. C’est le grand mandarin Nguyên Van Thoai, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), qui commanda la construction de ce canal. À son inauguration, il était le plus long et le plus large canal du delta du Mékong.

Binh Thuy

Le pont Binh Thuy traverse l’anse de Nang Gù, reliant la Nationale 91 à la ville de Châu Dôc jusqu’aux bourgs de Cho Moi, de My Luông (An Giang) et la ville de Sa Dec (Dông Thap).

Inauguré en 2014, ce pont réduit le temps de transport des marchandises, notamment produits agricoles. Bien que de taille modeste, le pont Binh Thuy est important pour la région car il relie les districts de Cho Moi, Châu Phu avec les provinces du sud-ouest du delta du Mékong.

Mai Huong/CVN