30/07/2014 17:40
Le prix d’une excursion découverte dans la caverne de Son Doong, la plus grande du monde recensée à ce jour, province de Quang Binh, s’élève à 63,5 millions de dôngs/personne (3.000 dollars). Si le tarif paraît prohibitif, la formule a conquis plus de 500 visiteurs. Explications.

>>À la découverte du meilleur de Quang Binh
>>Kyodo filme la caverne Son Doong en 3D


Il faut bien l’admettre, 3.000 dollars pour un tour direction Son Doong, cela fait cher le voyage, surtout lorsque l’on fait un comparatif avec les autres destinations proposées à travers le pays. À la mi-juillet, 190 clients sur les 225 autorisés chaque année à arpenter le site avaient pris part à l’aventure, dont 98% de nationalité étrangère - seuls 7-8 Vietnamiens s’étant inscrits.

Le prix de l’exclusivité ?

Phan Anh, l’un des rares touristes vietnamiens à y avoir souscrit, affirme qu’il ne regrette pas d’avoir dépensé les 63,5 millions de dôngs demandés pour ce tour, tant le spectacle proposé par la nature est magique.

Au sein de la grotte de Son Doong. Photo : Net/CVN


Moins fortuné que ce dernier, Nguyên Quôc Huy, domicilié à Câu Giây, Hanoi et passionné de découverte et d’aventure, regrette que cela soit si cher. «Jusqu’à quand faudra-t-il aligner 3.000 dollars pour prendre part à ce tour? J’espère que le prix va baisser de sorte que de nombreux touristes vietnamiens aient l’occasion d’admirer la beauté de la caverne de Son Doong», partage Quôc Huy.

Pour 2015, les réservations sont déjà complètes, malgré le prix. Mais pourquoi si cher? Trân Thuy Hai, directrice du tour-opérateur de Son Doong (l’agence qui détient à titre provisoire et en exclusivité les droits d’exploitation du site), explique qu’en 2014, la province de Quang Binh a limité le nombre de visiteurs à 225 par an, et ce seulement durant les 8 premiers mois de l’année 2014. Des conditions très strictes qui font que son agence ne peut organiser que quatre tours par mois - chaque visite ne devant pas excéder huit touristes. De fait, la demande dépasse très largement l’offre, et il faut, en conséquence, réserver un an à l’avance à ce prix pour obtenir le précieux sésame. Et si son agence conserve les droits d’exploiter le site, les prix ne devraient pas être revus à la baisse, l’inverse semblant davantage d’actualité...

Un voyage tout compris

Autre argument avancé par Mme Hai : une fois sur place, chaque «aventurier» est pris en charge à 100%. Avant de partir, sécurité oblige, chacun doit passer une visite médicale. Puis, une fois le feu vert donné par les médecins, tout l’équipement est fourni - tente, casque, lampe frontale et tout l’équipement de spéléologie. Tout ce matériel, importé de l’étranger et de grande qualité, est très onéreux. Pour donner un exemple, la seule lampe frontale coûte près de 3 millions de dôngs (environ 150 dollars).

La splendeur de la grotte de Son Doong. Photo : Net/CVN


De plus, 24-25 guides professionnels chevronnés accompagnent chaque groupe de voyageurs, toujours pour des raisons de sécurité. Sans omettre les repas «VIP» sur place en quantité suffisante pour les 7 jours et 6 nuits de la durée de l’aventure. «Nous essayons de maintenir les prix du tour le plus bas possible, pour que les touristes vietnamiens aient également la possibilité de participer à cette aventure de classe mondiale avec notre soutien professionnel et un maximum de sécurité», a affirmé Mme Hai.

À savoir que Son Doong fait partie du complexe de cavernes de Phong Nha-Ke Bang, dans la commune de Son Trach, district de Bô Trach, province de Quang Binh. Elle a été découverte par un groupe de spéléologues britanniques avant d’être, plus tard, classée plus grande caverne du monde avec ses 150 m de large, ses 200 m de haut et ses 5 km de long au moins.

La caverne de Son Doong apparaît également à la 8e place de la liste des «52 destinations touristiques idéales 2014» établie par le journal américain The New York Times. D’autre part, le magazine touristique Business Insider (États-Unis) et le magazine National Geographic, édition russe, l’ont honorée du titre de «L’une des 12 plus impressionnantes cavernes au monde», en plus du «Tour d’aventure de première classe mondiale 2014».

Truong Giang/CVN





Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.