Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle 

Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.

>>Dak Lak devrait prioritiser le projet d’autoroute Buôn Ma Thuôt - Nha Trang

>>Buôn Ma Thuôt, futur chef-lieu du Tây Nguyên

>>Buôn Ma Thuôt : le café servi sur les hauts plateaux du Centre

Une partie de la ville de Buôn Ma Thuôt vue d'en haut
Photo : VOV/CVN

Avec plus de 8 m² d’espaces verts par habitant, Buôn Ma Thuôt, chef-lieu de la province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) est l’une des villes les plus vertes du Vietnam. Au cours des dernières décennies, les autorités municipales ont réussi à faire coexister harmonieusement l’urbanisation moderne, les ouvrages d’utilité publique et les espaces verts. Cela a contribué au bien-être des habitants, ainsi qu’à l’attrait de touristes.

Dès le premier jour de la nouvelle année 2022, Nguyên Thi Loan et cinq autres salariés d’Osaka, une société spécialisée dans l’environnement, se sont rendus à la rue Lê Duân pour nettoyer le monument en hommage au Président Hô Chi Minh et tailler les buissons. Ce travail a contribué à embellir les paysages urbains de la ville de Buôn Ma Thuôt en général. Nguyên Thi Loan est heureuse d’avoir reçu les félicitations de la part des habitants.

"Nous sommes heureux de voir les habitants venir nombreux ici et profiter d’un site beau et propre. Ils sont aussi contents de la qualité de notre travail", nous dit-elle.

Les investissements publics efficaces ont permis de transformer plusieurs terrains vagues de la ville en de beaux ouvrages d’utilité publique, dont le parc Son La. Résidant tout près de ce site, Trân Duc Hoa a l’habitude d’y faire quotidiennement une promenade.

"Le parc est considéré comme le poumon de notre quartier en particulier et de la ville en général. Les gens viennent ici pour se promener, faire de la gymnastique ou se relaxer. Les enfants peuvent jouer dans le parc. Nous sommes fiers de résider à Buôn Ma Thuôt, l’une des localités ayant la plus grande densité d’espaces verts du pays. Les autorités municipales ont déployé un bon plan d’aménagement urbain", dit-il.

De grands arbres longent les routes à Buôn Ma Thuôt
Photo: VOV/CVN

Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants. Trân Thi Yên et sa fille habitent le quartier de Tu An. Elles font souvent une promenade pour admirer la nature.

"Buôn Ma Thuột possède beaucoup de parcs et d’autres espaces verts. De grands arbres longent les routes. Cela permet de rendre l’air plus pur et d’améliorer la qualité de la vie en ville. Oui, c’est à Buôn Ma Thuôt où l’on vit le mieux", explique Trân Thi Yên.

Ambitieuse de devenir une des villes les plus vertes du pays, Buôn Ma Thuột s’est engagée à bâtir et à préserver les espaces verts auprès des organes administratifs, des quartiers et villages, ainsi que de chaque foyer. Aujourd’hui, sa densité d’espaces verts par habitant surpasse le critère d’une ville de première catégorie de la province. En 2021, Buôn Ma Thuột a porté la superficie moyenne des espaces verts par habitant à 8,11m² dans la zone intramuros et à 17,4m² dans la ville.

Dans le cadre du programme de plantation d’un million d’arbres lancé par le gouvernement, plus de 6.000 arbres ont été plantés dans la ville l’an dernier. Vo Ky, chef adjoint de l’organe municipal de gestion urbaine, nous dévoile volontiers le projet pour 2022.

"Nous nous employons à augmenter la densité d’arbres dans les jardins et les parcs. La finalité est de valoriser le charme remarquable de la ville, mais aussi de la région du Tây Nguyên", déclare-t-il.

Au cours des dernières décennies, les autorités municipales et provinciales ont placé la création des espaces verts au cœur du plan local d’urbanisme, comme nous l’explique Vu Van Hung, président du comité populaire de Buôn Ma Thuôt.

"La municipalité s’est fixé l’objectif de porter la superficie moyenne des espaces verts à 9m² par habitant dans la zone intramuros et à 18m² dans la ville. Il s’agit d’un grand défi à relever, en raison de la croissance démographique. Nous appelons chacun de nos cadres et fonctionnaires à planter au moins un arbre à l’occasion de la fête de plantation d’arbres. Par ailleurs, toutes les nouvelles agglomérations devront consacrer du terrain pour bâtir des espaces verts", indique-t-il.

À Buôn Ma Thuôt, l’accent a toujours été mis sur la préservation et l’élargissement des espaces verts. Nul doute que les efforts conjugués des autorités et de la population permettront à cette ville écologique, moderne et riche en identité culturelle de devenir un lieu envié de toute la région Tây Nguyên.


VOV/VNA/CVN

back to top