28/12/2020 23:34
La Bourse de Tokyo a clôturé lundi 28 décembre en hausse, encouragée notamment par la ratification par Donald Trump du plan de relance américain, tandis que Hong Kong (Chine) a fini dans le rouge et les places de Chine continentale proches de l'équilibre.
>>La Bourse de Paris recule de 0,10% à la clôture
>>Bourses asiatiques : Tokyo et Hong Kong terminent en hausse

Des piétons passent devant les variations de la Bourse de Tokyo, le 6 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice vedette Nikkei de Tokyo a gagné 0,74% à 26'854,03 points et l'indice élargi Topix 0,54% à 1788,04 points.

Sous pression, Donald Trump a finalement ratifié dimanche soir 27 décembre le nouveau plan de relance de l'économie américaine, d'un montant de 900 milliards de dollars.

Alors qu'il s'était refusé jusqu'à présent à le promulguer, il avait promis dimanche  27 décembre de "bonnes nouvelles" au sujet de ce plan négocié de haute lutte entre élus démocrates et républicains, mais sur lequel le président américain en fin de mandat avait exigé des modifications.

Ce dénouement a donné un coup d'accélérateur aux échanges à Tokyo, où les investisseurs ont aussi apprécié le démarrage ce week-end des campagnes de vaccination contre le COVID-19 dans l'Union européenne, très touchée par la pandémie.

À Hong Kong (Chine), les inquiétudes sur la nouvelle souche du coronavirus ont davantage pesé : l'indice Hang Seng a faibli au fil de la séance pour terminer sur un petit retrait (-0,27% à 26'314,63 points).

L'indice composite de Shanghai a stagné (+0,02% à 3397,29 points), tout comme celui de Shenzhen (-0,04% à 2273,01 points).

Du côté des valeurs

Compagnies aériennes pénalisées : les titres des compagnies aériennes japonaises ont subi l'effet de nouvelles restrictions sur les voyages internationaux annoncées ce week-end par le gouvernement nippon face à l'aggravation de la pandémie au Japon et l'apparition dans le pays de la nouvelle souche du coronavirus : ANA Holdings a lâché 1,44% à 2148,5 yens et Japan Airlines (JAL) a perdu 2,1% à 1861 yens.

Acquisition espagnole pour Orix : l'action du groupe financier japonais Orix Corp a bondi de 2,4% à 1575,5 yens. Le groupe a confirmé lundi 28 décembre un accord pour acquérir 80% de l'entreprise espagnole d'énergies renouvelables Elawan, active dans l'éolien et le solaire en Europe, en Amérique du Nord et Amérique du Sud.

La transaction, d'une valeur de 100 milliards de yens environ (près de 800 millions d'euros), doit être finalisée dans le courant du deuxième trimestre 2021.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen s'appréciait par rapport au dollar, à raison d'un dollar pour 103,42 yens vers 09h00 GMT contre 103,65 yens jeudi dernier 24 décembre avant la pause de Noël sur le marché des changes.

À l'inverse, la monnaie japonaise reculait face à l'euro, lequel valait 126,57 yens contre 126,32 yens jeudi dernier 24 décembre. L'euro montait à 1,2238 dollar, contre 1,2187 dollar avant Noël.

Légèrement dans le rouge durant les échanges en Asie, le marché du pétrole a ensuite inversé la vapeur. Vers 08h50 GMT, le prix du baril de brut américain WTI gagnait 0,87% à 48,65 dollars et celui du baril de Brent londonien 0,76% à 51,68 dollars.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.