14/10/2020 16:31
Les entreprises vietnamiennes ont expédiées annuellement pour des centaines de milliards d’USD de pièces détachées automobiles. Toutefois, les compagnies automobiles nationales ont dû importer un grand volume de pièces détachées de l’étranger.

>>La croissance de l'industrie automobile dope l’immobilier industriel
>>L'industrie automobile continue de séduire les investisseurs étrangers

Le Vietnam accélère le développement de l'industrie automobile.

Afin de soutenir le développement de l’industrie auxiliaire, la production des composants et pièces détachées automobiles notamment, le Premier ministre Nguyên Xuan Phuc a demandé au ministère de l’Industrie et du Commerce et aux services concernés de proposer les mesures adéquates.

Le Vietnam peut fabriquer des équipements, châssis automobiles, systèmes électriques, pneus, mais il doit les importer aussi. Le paradoxe a été récemment mentionné par le journal en ligne VTV News de la Télévision du Vietnam.

Lors d’une cérémonie marquant la mise en chantier du complexe d’industrie auxiliaire de l’automobile du groupe Thành Công, le 22 septembre, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a déclaré qu'en cette période d'industrialisation et de modernisation du pays, la stratégie décennale de développement socio-économique pour 2011-2020 et le projet sur la Stratégie de développement socio-économique pour 2020-2030 du XIIIe Congrès national du Parti, poursuivaient l'objectif de faire du Vietnam un pays industriel moderne.

Fabriquer les voitures "made in Vietnam"

Deux ingénieurs contrôlent une voiture dans l'usine Vinfast à Hai Phong (Nord).

Afin d'atteindre cet objectif, le Vietnam devrait accélérer le développement d'un certain nombre d'industries clés, dont l'industrie automobile. Il s'agit d'une industrie requérant de nombreuses autres industries telles que construction mécanique, automatisation, électronique, nouveaux matériaux, production de cuir et de bois de haute qualité, etc.

L'objectif du gouvernement est de fabriquer des voitures de marques vietnamiennes fabriquées au Vietnam, qui devront répondre à des normes élevées de qualité et de beauté pour convaincre les consommateurs vietnamiens de les utiliser.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a souligné la nécessité de changer l'approche de l'industrie automobile. Selon lui, au lieu de se fixer des objectifs de localisation qui ne sont pas réels, il faut avoir une approche harmonieuse à destination des chaînes de valeur mondiales.

Le gouvernement crée des conditions favorables permettant aux entreprises nationales  de développer des modèles de voitures avec un taux de localisation élevé. Le gouvernement élabore de nombreuses politiques visant à encourager et favoriser le développement de l’industrie auxiliaire, notamment celle de l’automobile.

Texte et photos : Thâp Nghiêm - An Dang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.