Approfondissement des relations entre le Vietnam et l'Union européenne

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a reçu le 6 décembre à Hanoï, Giorgio Aliberti, ambassadeur et chef de la délégation de l'Union européenne (UE) au Vietnam.

>> L'UE parmi les plus grands partenaires commerciaux du Vietnam

>> Première fois : le Vietnam envoie des officiers à une mission de formation de l’UE

Les deux parties se sont réjouies de voir que les relations bilatérales, avec 32 ans de développement, avaient atteint une nouvelle hauteur. Les deux parties sont devenus des partenaires égaux sur la base d'une coopération mutuellement bénéfique dans tous les piliers, en particulier la mise en œuvre de l'Accord de libre-échange Vietnam - UE (EVFTA). La confiance politique entre les deux parties a été de plus en plus consolidée grâce à l’établissement de huit mécanismes de coopération.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (droite) et Giorgio Aliberti, ambassadeur et chef de la délégation de l'Union européenne au Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Pham Minh Chinh a souligné que le Vietnam attachait toujours de l'importance au développement du partenariat de coopération intégrale avec l'UE et ses pays membres et soutenait le renforcement du partenariat stratégique entre ASEAN - UE.

Il a demandé à l'ambassadeur et à la délégation de l'UE de continuer à promouvoir la coopération avec le Vietnam dans les domaines de l'environnement, de la lutte contre le changement climatique, des objectifs de développement durable, de la transition verte, de la transformation numérique et de l'économie de circulation, des énergies renouvelables, des sciences et des technologies et de l'éducation et la formation.

Le Premier ministre a suggéré que les deux parties continuent de travailler en étroite collaboration pour mettre en œuvre efficacement l'EVFTA, promouvoir activement la ratification rapide de l'Accord de protection des investissements Vietnam - UE (EVIPA), renforcer la coopération en matière de commerce et d'investissement pour assurer des avantages harmonisés, partager les risques, poursuivre les programmes et projets de coopération au développement pour le Vietnam.

Le Vietnam souhaite que l'UE encourage les entreprises européennes à continuer de prêter attention à la promotion de projets d'investissement de haute qualité au Vietnam tels que l'industrie manufacturière et de fabrication de haute technologie, la transformation numérique et la transformation verte, les énergies renouvelables, l'économie circulaire.

Le dirigeant a affirmé que le Vietnam avait mis en œuvre des mesures drastiques pour appliquer strictement et substantiellement la réglementation contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), avec un plan d'action de 180 jours pour retirer le "carton jaune" de la Commission européenne. Il a proposé de pousser la CE à prendre une décision équilibrée sur la base de la reconnaissance des efforts du Vietnam dans la matière.

Le chef du gouvernement vietnamien a souhaité que l'UE continue de soutenir le Vietnam dans l'accès aux ressources financières, le transfert de technologie pour les activités de réponse au changement climatique.

L'ambassadeur Giorgio Aliberti a hautement apprécié les réalisations historiques du Vietnam durant plus de 35 ans de Renouveau ainsi que la détermination et les efforts du Vietnam dans de nombreux domaines tels que la suppression du carton jaune imposé par la CE et la réponse au changement climatique.

Il a affirmé que le Vietnam était une destination très attrayante pour les investisseurs européens, notamment dans la transformation économique verte, le développement des énergies renouvelables. Il a mentionné des contenus liés à l'amélioration de l’environnement d’investissement et d’affaires lié à la mise en œuvre de l'EVFTA.

Le diplomate a affirmé qu'il travaillerait en étroite collaboration pour mettre en œuvre les activités de coopération dans les domaines évoqués par le Premier ministre, tels que la promotion des relations de "Partenariat pour une transition énergétique juste", la ratification de l'EVIPA, la résolution des problèmes liés au carton jaune…

Abordant les questions internationales et régionales, les deux parties ont souligné l'importance de régler les différends par des moyens pacifiques sur la base du droit international.

VNA/CVN

back to top