03/05/2022 16:21
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, en visite au Niger, a appelé lundi 2 mai la communauté internationale à investir dans le renforcement des capacités de l'armée du Niger engagée dans la lutte contre le terrorisme.
>>ONU : la Chine appelle à continuer la lutte contre le terrorisme en Afghanistan
>>L'ONU appelle à une action globale pour combattre l'expansion de l'EI en Afrique

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Alors que les attaques terroristes continuent d'augmenter dans le Sahel et s'étendent vers les États du golfe de Guinée, la communauté internationale doit réaliser qu'il ne s'agit pas seulement d'une question régionale ou africaine, mais bien d'une menace globale", a indiqué M. Guterres au cours d'une conférence de presse avec le président nigérien Mohamed Bazoum.

"La communauté internationale doit investir à fond dans le renforcement des capacités de l'armée du Niger, du point de vue financier, des équipements et de la formation. Je continuerai de plaider pour la mobilisation de ressources supplémentaires afin de relever ces défis", a-t-il précisé.

Selon M. Guterres, le Niger ne peut relever tous ces défis seul. "L'Union africaine, le G5 Sahel et la CEDEAO sont des acteurs essentiels pour la paix, la stabilité et le développement dans la région. L'ONU reste engagée à leurs côtés ainsi qu'auprès de tous les partenaires du Niger et du Sahel", a assuré le secrétaire général, ajoutant que "la paix, la stabilité et la prospérité du Niger et de l'ensemble du Sahel représentent une priorité absolue pour les Nations unies".

De son côté, M. Bazoum a précisé que le terrorisme imposait au Niger "le défi de recruter davantage de soldats, de les former mieux qu'avant, et de mieux les équiper. Cela demande beaucoup de ressources, nous avons besoin de votre accompagnement".

Depuis plusieurs années, le Niger fait face, selon les autorités, à cinq foyers de violence à la fois : le bassin du lac Tchad à l'est, la frontière avec le Nigeria au sud, celle avec la Libye au Nord-Est, et celle avec le Mali ainsi que le Burkina Faso à l'ouest, qui ont fait des centaines de victimes civiles et militaires ainsi que des centaines de milliers de déplacés. 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.