10/09/2021 21:49
La Police d’enquête de la province d'An Giang (Sud) vient de rendre publique une décision de poursuivre en justice et placer en détention provisoire une personne pour les "activités visant à renverser l'administration populaire", selon l’article 109 du Code pénal de 2015.
>>Phu Yên : Un homme condamné à 10 ans de prison pour actes subversifs
>>Un homme à Nghê An condamné à 3 ans de prison pour actes subversifs
>>Confirmation de la peine d'emprisonnement contre un homme pour actes subversifs

L’accusée est Lê Thi Kim Phi. Photo : VNA/CVN

L’accusée est Lê Thi Kim Phi, née en 1959, domiciliée dans le quartier de My Binh, ville de Long Xuyên, province d'An Giang. 

Selon la Police, Lê Thi Kim Phi a utilisé le compte Facebook "Phi Kim" pour se lier avec un certain nombre de comptes Facebook membres de l'organisation réactionnaire "Gouvernement national provisoire du Vietnam" dirigée par Dao Minh Quan .

Pendant environ quatre mois de septembre 2020 à fin décembre 2020, Lê Thi Kim Phi a régulièrement commenté et partagé des articles, des clips vidéo, des images avec contenu de propagande contre le Parti et l'État... sur la page Facebook "Phi Kim".

Début 2021, elle a rejoint l’organisation réactionnaire "Gouvernement national provisoire du Vietnam".

La Police d'enquête d’An Giang continue d'enquêter cette affaire, conformément à la loi.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le secteur touristique de Hanoï s'adapte à la nouvelle situation Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.