03/08/2020 17:57
Le plan d’urbanisme de la capitale ne peut plus répondre au développement exponentiel de la ville. Les autorités municipales ont proposé plusieurs solutions, afin de mettre en œuvre les mesures adéquates en réponse aux nouveaux besoins de Hanoï.
Hanoï, vu de l'arrondissement de Dông Da.

Ces dernières années, l’architecture de Hanoï a considérablement changé. De nouvelles zones urbaines ont été construites et plusieurs infrastructures ont été rénovées et modernisées. Les rues commerçantes telles que Câu Giây, Hoàng Quôc Viêt, Lang, Minh Khai… sont immergées de tout type de construction dans une ambiance de chaos incessant.

Selon les statistiques, l’arrondissement de Câu Giây compte plus de 20 marchés temporaires dont notamment ceux situés au 90 rue Hoa Bang, au 110 rue Trân Duy Hung, et ceux de Dông Xa ou de Nghia Tân, sans oublier les marchés étudiants de Cho Hàng Xanh et de Dich Vong Hâu.

Ce dernier est notamment toujours bondé en journée. Les produits alimentaires y sont répartis sur les trottoirs et les bords des routes depuis l’aube. Le soir, ce marché se transforme en stands de vêtements et de chaussures... Les ordures et les eaux usées sont dispersées partout au marché.

En outre, l’organisation de parkings collectant de l’argent sur le trottoir à la porte du marché provoque des embouteillages aux heures de pointe. Les activités urbaines entraînent la pollution de l’environnement et font perdre sa beauté à ce quartier.

Embouteillage aux heures de pointe sur l'avenue de Thang Long, en banlieue de HanoïPhoto : Trong Dat/VNA/CVN

Plusieurs plans d’urbanisme ont été discutés et mis en place. Trân Phu - Kim Ma est le premier axe de ce projet de rénovation. Après plus de 7 ans d’aménagement, Trân Phu est devenue l’une des plus jolies rues de la capitale. Le dernier plan a été amorcé par une décision datée du 6 juillet 2020 du Comité populaire de Hanoï sur la rénovation du plan d’urbanisme de l’axe Huynh Thuc Khang - Voi Phuc (1,3 km).

L’objectif est ici triple : aménager des axes centraux, identifier les zones à rénover et proposer les améliorations des espaces urbains. En outre, le Comité populaire municipal voudrait également standardiser la densité de construction, l’aménagement d’étages supplémentaires et le recul des édifices dans le centre-ville de la capitale.

La rénovation du plan d’urbanisme de Hanoï est nécessaire et immédiate, selon la plupart des spécialistes. Parmi eux, certains favorisent la conservation des spécialités architecturales de chaque rue et de chaque quartier, d’autres voudraient mettre en place un plan alternatif pour les zones de commerce ambulant. En outre, ce nouveau plan d’urbanisme moderne et rationalisé devrait équilibrer les intérêts économiques de la population, confirment les autorités de la capitale.
 
Texte et photo : Kim Ngân - Huy Hùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Une campagne de communication pour stimuler le tourisme Une campagne de communication sur le thème "Bonjour Hô Chi Minh-Ville" se déroulera d’octobre à fin janvier pour promouvoir l’image d’une Hô Chi Minh-Ville sûre et conviviale et stimuler la demande touristique intérieure.