23/06/2021 18:32
Dans une interview accordée à l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA), la représentante en cheffe du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) au Vietnam, Rana Flowers, a déclaré apprécier les mesures et actions prises par le gouvernement vietnamien pour contrôler la propagation du coronavirus et réaliser une vaccination rapide et sûre de ses habitants.
>>Le ministère de la Santé donne son accord pour le vaccin Pfizer/BioNTech
>>L'Australie et l'UNICEF coopèrent pour fournir le vaccin anti-COVID-19 au Vietnam

Une agente de l'UNICEF à côté des boîtes de vaccins anti-COVID-19 à aéroport de Nôi Bài à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

La représentante en cheffe du Fonds des Nations unies pour l'enfance, Rana Flowers, a déclaré tenir en haute estime les efforts du gouvernement vietnamien dans la coopération avec les organisations sociales et internationales dont l'UNICEF pour assurer un soutien opportun aux enfants dans le contexte de COVID-19.

Rana Flowers a affirmé que l'UNICEF se tenait côte à côte avec le gouvernement vietnamien pour protéger les enfants et les femmes en toutes circonstances.

Selon Rana Flowers, l'UNICEF est en train d’aider le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales à élaborer des programmes de formation de personnel opérant dans les affaires sociales pendant la pandémie de COVID-19, afin d’assurer que les systèmes locaux de protection des enfants peuvent poursuivre leurs activités même pendant la période de distanciation sociale.

Lors de cette interview, la représentante en cheffe de l'UNICEF au Vietnam a félicité le ministère vietnamien de la Santé d’avoir réussi à négocier l'achat de 31 millions de doses de vaccin Pfizer.

Dans le contexte de la rareté des vaccins et des évolutions complexes du COVID-19, elle a estimé qu’il était extrêmement important d'accroître rapidement l'accès aux vaccins et de donner la priorité aux personnes au front contre le coronavirus, tels que les personnels de santé, les personnes les plus vulnérables comme les personnes âgées... Il s'agit d'une étape extrêmement importante pour limiter la propagation de la maladie.

Dès que les vaccins anti-COVID-19 auront été abondants et les vaccins auront été approuvés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une utilisation chez les enfants, l'UNICEF fera certainement de son mieux pour aider le Vietnam à accéder aux vaccins appropriés, a assuré Rana Flowers.  

Enfin, ce qui importe le plus maintenant, c’est que chaque personne respecte strictement le message dit des "5K" : Khâu trang (Masque), Khu khuân (Désinfection), Khoang cach (Distance), Không tu tâp (Sans rassemblement) et Khai bao y tê (Déclaration médicale) pour se protéger du coronavirus, a-t-elle souligné.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.