03/12/2020 14:45
Placé sous le thème "Égalité, solidarité, respect et entraide pour le développement du pays", le deuxième Congrès national des minorités ethniques vietnamiennes s’est ouvert mercredi 3 décembre à Hanoï. Organisé dix ans après la première édition, cet évènement réunit 1.600 participants et a pour but de consolider la fraternité entre les 54 ethnies vietnamiennes.
Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh (droite) rencontre des délégués lors du deuxième Congrès national des minorités ethniques vietnamiennes, le 3 décembre à Hanoï.  Photo : VNA/CVN 

Les délégués ont fait le bilan des programmes mis en place il y a dix ans par le gouvernement pour combattre la pauvreté dans les régions montagneuses, défavorisées et peuplées de minorités ethniques.

Chaque année, le taux de la pauvreté diminue de 2 à 3%. Aujourd’hui, 100% des communes où résident les minorités ethniques sont reliées au réseau d’électricité national, elles disposent au moins d’une école primaire, d’un collège et d’un dispensaire. Un millier d’entre elles, soit 22,29%, sont conformes aux critères édictés dans le programme de la nouvelle ruralité. Ces résultats correspondent aux objectifs fixés lors du premier Congrès national des minorités ethniques.

Aujourd’hui, le gouvernement investit également dans les infrastructures informatiques afin de donner accès à Internet aux communautés ethniques. Le ministre de l’Information et de la Communication Nguyên Manh Hùng a déclaré : "Nous avons installé des stations 3G, 4G et bientôt 5G dans les régions peuplées de minorités ethniques pour garantir leur accès à Internet à haut débit. Concernant le paiement en ligne, le gouvernement et la Banque d’État mettent à leur disposition le porte-monnaie intelligent Mobile Money".

Les opérateurs de téléphonie mobile et les constructeurs de smartphones vietnamiens se sont entendus pour produire une gamme de téléphones intelligents peu chère à destination des populations ethniques moyennant un prix d’achat compris entre  600.000-700.000 dongs (26-30 USD)".

Réduire les écarts de développement entre les différentes communautés

Au cours de la dixième session de la quatorzième législature, l’Assemblée nationale a approuvé le plan général de développement socio-économique dans les régions montagneuses et peuplées de minorités ethniques. Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh a affirmé : "Ce programme devrait permettre de réduire la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie des habitants des régions les plus défavorisées du pays. Il vise également à réduire les écarts de développement entre les différentes communautés ethniques et à renforcer la sécurité dans les zones frontalières".

Dans le cadre de ce deuxième congrès national, un hommage sera rendu aux collectifs et aux particuliers ayant contribué activement aux différents mouvements d’émulation patriotique et de développement des minorités ethniques entre 2010 et 2020.

Hoàng Thi Hanh, vice-ministre, cheffe-adjointe du Comité des ethnies, un organe ministériel relevant du gouvernement, a précisé : "Nous souhaitons rendre hommage à tous ceux et à toutes celles qui ont agi pour éradiquer la pauvreté, aidé à instaurer la nouvelle ruralité, à moderniser les régions les plus défavorisées du pays et promu les politiques ethniques et l’intégration internationale des ethnies minoritaires. Au cours de ce congrès, nous définirons également notre stratégie de développement pour 2021-2030".

Parmi les plus de 90 millions de Vietnamiens, 14,2 millions sont issus de 53 minorités ethniques. Malgré les différences culturelles et linguistiques, ces communautés s’impliquent pleinement dans tous les programmes de développement nationaux.

 

VOV/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

La région de la montagne percée à Cao Bang Cao Bang regorge de sites naturels spectaculaires. Outre la cascade de Ban Giôc, la chaîne de montagnes percées de Nui Thung, les maisons sur pilotis traditionnelles en pierre ou les superbes paysages sont autant d’atouts touristiques majeurs.