22/05/2020 09:01
2020 sera sans doute l'une des années les plus chaudes jamais enregistrées. Depuis l’ère préindustrielle, la température moyenne à la surface du globe augmenterait de +1,1°C. Le Vietnam estime qu'il y aura une année de graves catastrophes naturelles.
>>Des pluies inespérées dans plusieurs provinces du delta du Mékong et du Centre
>>Le delta du Mékong pourrait disparaître sous les eaux en 2100

Dans un lac au district de Ninh Phuoc, province de Ninh Thuân (Centre).
Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN

Les informations ont été communiquées par Trân Hông Thai, directeur général du Département général de météorologie et d'hydrologie (ministère des Ressources naturelles et de l'environnement).

Selon Trân Hông Thai, en raison du changement climatique,  on a observé des mutations anormales de ces catastrophes naturelles, non seulement pendant la saison des pluies mais aussi tout au long de l'année. Par conséquent, le secteur de la météorologie et de l'hydrologie doit réactualiser fréquemment son système national de prévision hydrométéorologique.

Le service météorologique britannique (Met Office) prévoit une température moyenne mondiale pour 2020 entre +0,99°C et +1,23°C avec une estimation centrale de 1,11°C depuis la période préindustrielle (1850-1900). De plus, la forte volatilité de l'atmosphère à l'échelle mondiale et régionale est le signe de catastrophes hydrométéorologiques potentielles cette année.

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a envoyé une note à tous les États membre qui permet aux États membres d’être particulièrement vigilants sur les risques météorologiques tels que la pluie, les inondations, les tempêtes, les catastrophes liées au changement climatique et météorologiques. Le risque de multiples catastrophes naturelles survenant dans le même pays peut être accru.

Trân Hông Thai a déclaré qu'au Vietnam, depuis le début de l’année, de nombreux phénomènes météorologiques et climatiques inhabituels tels que de fortes pluies avec des orages et de la grêle se sont produites en continu dans les provinces du Nord. Par ailleurs, la sécheresse et l'intrusion saline augmentent dans le Sud et le Centre.

Face à ces défis, depuis fin 2019, le Département général de météorologie et d'hydrologie a publié un certain nombre de documents officiels ordonnant à toutes les unités du système national de prévisions de procéder à une évaluation sur la prévision et la lutte contre les catastrophes en 2019.

Le directeur général de ledit Département a estimé qu'il ne restait qu’un mois pour la saison des pluies. Le système national a suivi les fluctuations de la météo afin de fournir les informations relatives aux agences en charge de la gestion des catastrophes naturelles.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Sa Pa détient le record de la plus grande vallée de roses au Vietnam La zone touristique Sun World Fansipan Legend  (dans le district de Sa Pa, province de Lào Cai) s’est récemment vue attribuer le record de la plus grande vallée de roses du Vietnam de la part de l’organisation Guinness Vietnam Record.