05/01/2017 16:53
Bien que Sa Pa soit un site connu depuis longtemps des touristes vietnamiens comme étrangers, le village de Ta Phin l’est encore peu, en revanche. Situé à environ 17 km à l'est du bourg de Sa Pa, Ta Phin est un village des H’Mông noir et des Dao rouge, deux ethnies aux cultures riches qui n'ont pas encore été perverties par la modernité.
>>Ouverture de la Fête de l’hiver à Sa Pa
>>Bientôt une fête de l’hiver à Sa Pa

Des rizières en terrasses à Ta Phin. Photo : TCVN/CVN

Le village de Ta Phin est situé dans la commune de Ta Phin, bourg de Sa Pa, dans la province montagneuse de Lào Cai (Nord). Il est entouré de montagnes avec des rizières en terrasses spectaculaires. Le meilleur moment pour le visiter est l'après-midi, avec vue incroyable garantie des zones environnantes puis d’un magnifique coucher de soleil.

De Sa Pa, il faudra environ 30 minutes en moto pour accéder à Ta Phin. La route de montagne peut être difficile pour les voitures, de sorte que la meilleure solution est de prendre un xe ôm (taxi moto) expérimenté qui vous fournira, pour un prix très raisonnable, de nombreux conseils utiles.

À Ta Phin, les deux minorités ethniques Dao rouge et H’Mông noir vivent en harmonie et leur richesse culturelle vous surprendra.

Une des images communes d’un tel village est de voir les femmes et les filles s’asseoir ensemble, bavardant et riant, mais la tête baissée sur un morceau de tissu indigo coloré : des broderies et brocarts qu’elles réalisent pour les vendre aux visiteurs. Les habitants du village sont très sympathiques et inviteront les touristes à venir chez eux pour montrer comment ils vivent et ce qu'ils possèdent.

Avec leurs mains habiles, les femmes du village de Ta Phin brodent des produits de brocatelle originaux. Photo : DL/CVN 

Des produits typiques

C’est en 1998 que le village de brocatelle de Ta Phin a été créé pour le service des touristes qui peuvent trouver des produits de brocatelles originaux, faits à la main, par des membres d’ethnies locales. Leurs produits sont très attrayants pour leurs nombreuses couleurs vives comme pour la diversité de leurs modèles, avec sacs, sacs à main, foulards, jupes, et même sacs à dos et manteaux.

Il faut savoir, sur ce point, que Ta Phin est un grand fournisseur des magasins de souvenirs de Hanoï et de Hô Chi Minh-Ville, mais aussi qu’il exporte.

Le village de Ta Phin s’efforce de conserver ses traditions spéciales. Si vous êtes chanceux, vous pourrez participer à un mariage Dao rouge, observer comment ils préparent soigneusement les coutumes complexes pour cette occasion majeure de la vie. Il y a également plusieurs festivals locaux, tels que la «Fête de la danse» ou la «Cérémonie de félicitation pour la nouvelle maison», qui vous aideront à mieux comprendre la vie simple mais harmonieuse des communautés minoritaires.

Ta Phin est devenu, il y a peu, une destination courue pour des circuits de trekking. Que les touristes choisissent d’y passer la nuit ou simplement de le visiter en une journée, ses habitants seront heureux d'organiser une visite de leur lieu de vie. Les touristes peuvent aussi participer aux travaux des champs, ou visiter des grottes, découvrir le complexe de bains médicinaux des Dao rouge, ou encore faire une longue promenade dans des rizières en terrasses littéralement encastrées dans de magnifiques paysages montagneux préservés.

Thuy Hà/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Le 7e festival des métiers traditionnels de Huê débute Le 7e festival des métiers traditionnels de Huê 2017 a débuté le 28 avril dans la ville de Huê, province centrale de Thua Thiên-Huê, en réunissant 327 artisans de 40 villages artisanaux et établissements à travers le pays.