08/06/2017 18:40
Le groupe vietnamien FPT vient de signer un contrat de 35 millions de dollars avec un partenaire japonais dans la planification des ressources d'entreprise (ERP - Enterprise Ressource Planning).
>>Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc termine sa visite officielle au Japon
>>Accélérer la réforme institutionnelle pour attirer davantage d'investissement japonais
>>Vietnam - Japon : une nouvelle phase de coopération s’ouvre

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (au milieu) et les représentants des entreprises au colloque sur les TI, le 6 juin à Tokyo.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Cet évènement s’inscrit dans le cadre de la rencontre, le 6 juin à Tokyo, entre le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les représentants de 60 entreprises du secteur des technologies de l’information (TI) du Japon.

Aujourd’hui, FPT est considéré, avec ses 760 salariés, comme la plus grande entreprise étrangère en activité dans le secteur des TI au Japon. De janvier à fin mai 2017, le chiffre d’affaires de ce groupe sur le marché japonais a affiché 1.350 milliards de dôngs, +32% en glissement annuel. Sur l’ensemble de l`année, ce chiffre devrait grimper à 3.400 milliards de dôngs. Ce géant vietnamien ambitionne d’atteindre un milliard de dollars de chiffre d’affaires à l’étranger en 2020.

Parmi les 60 entreprises japonaises participant à la rencontre avec le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, FPT a noué des relations de coopération avec une vingtaine d’entre elles dont Yamato, Hitachi, Fujitsu, Sagawa, Lixil, Kirin, Mizuho…

En juillet prochain, le FPT va ouvrir un Centre de recherche et développement (R&D) à Okinawa (Japon).
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Hai Phong, la ville des flamboyants Hai Phong est une ville portuaire du Nord et la troisième agglomération du pays après Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Depuis longtemps, elle est surnommée la «Ville des flamboyants».