26/10/2016 15:15
Dans le cadre du programme de promotion ​des échanges culturels et sportifs en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020, la Fédération vietnamienne de football (VFF) a travaillé mardi 25 octobre à Hanoi avec une délégation de la ville japonaise de Mimasaka, conduite par Yukiharu Hirata.
>>Félicitations au Vietnam pour sa qualification en Coupe du monde U-20 de la FIFA
>>Tournoi U19 d’Asie : le Vietnam prend son quart

Lors de cette rencontre, le secrétaire général de la VFF, Lê Hoài Anh, s'est déclaré ​satisfaits des bons résultats de la coopération ​intégral au développement du football entre le Vietnam et le Japon.

Le secrétaire général de la VFF Lê Hoai Anh (2e à gauche) offre un maillot de foot de l'équipe nationale au représentant du groupe japonais Z.Com.
Photo : VNA/CVN

Concrètement, trois entreprises japonaises que sont Z.Com, Yanmar et Suzuki, sont devenues les sponsors principaux de l'équipe nationale du Vietnam. En outre, Toyota est également sponsor principal des tournois professionnels du Vietnam.

Selon Yukiharu Hirata, Mimasaka de la préfecture d'Okayama du Japon ​a été sélectionnée ​en tant qu'une des villes satellites ​des Jeux olympiques de Tokyo 2020, et où auront lieu de nombreux évènements culturels et sportifs. Possédant un centre d'entraînement sportif moderne avec trois terrains de football en gazon naturel et deux en gazon artificiel, Mimasaka souhaite accueillir les équipes sportives du Vietnam, notamment la sélection féminine de football du Vietnam, pour des échanges avec leurs homologues japonais en 2017.

Lê Hoai Anh a promis de travailler avec le Comité d’entraînement de la sélection féminine de football du Vietnam et le Département général de l' éducation physique et des sports pour envoyer en juillet 2017 des footballeuses vietnamiennes à Mimasaka afin de rencontrer des joueuses japonaises.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte du Festival du chant des amateurs du Sud

Les plages du Vietnam parmi les moins chères du monde En ce qui concerne le coût des repas, de la crème solaire... les plages du Vietnam sont parmi les moins chères du monde, selon l’indice des prix à la plage réalisé par Telegraph Travel sur 310 plages de 70 pays.