13/11/2016 15:35
Au beau milieu d’une chaîne karstique, le marais de Vân Long, dans la province septentrionale de Ninh Binh, attire de plus en plus de touristes grâce à son écosystème d’exception et ses paysages magnifiques.
>>Ninh Binh se démène pour développer le tourisme

Des centaines de cigognes prennent possession du marais de Vân Long dans la province de Ninh Binh.

À une vingtaine de kilomètres au Nord de la ville de Ninh Binh, Vân Long constitue l’une des plus grandes réserves naturelles en zone humide du Nord du pays. Au-delà d’être accueillante pour les touristes, Vân Long est une destination prisée par les biologistes.

Dans ces 2.500 hectares, on peut y trouver des centaines d’espèces végétales, comme le Kormobionta, dont certaines sont enregistrées dans le Livre rouge national. Les lieux comptent aussi des animaux rares comme des langurs de Delacour, des ours noirs d’Asie, des panthères nébuleuses ou encore des macaques à face rouge.

Et c’est sans compter les reptiles et les insectes menacés d’extinction.

Une région qui revit grâce au tourisme

La visite du marais de Vân Long se fait en barque, sur des eaux paisibles et transparentes. Par la suite, il est possible de partir à la découverte d’une trentaine de grottes, comme Ca (Poissons), Rua (tortures) et Chanh (Citrons).

Le charme de la région repose également sur son patrimoine. Les touristes ont la chance de pouvoir contempler un plaqueminier à dix étamines (Diospyros decandra) âgé de 600 ans, des pagodes et temples, ou tout simplement, un tableau naturel sur la paroi d’une montagne.  

Selon les statistiques, la réserve naturelle de Vân Long accueille chaque année un grand nombre de voyageurs, venus essentiellement de France, de République de Corée et du Japon, et contribue considérablement au secteur touristique de Ninh Binh, mais aussi du pays. Grâce au développement du tourisme, les lieux ont connu une amélioration de leurs infrastructures, tels que les transports ou les hôtels haut de gamme. Ce dynamisme a su remettre en service la pratique des métiers artisanaux dans les villages alentour, une bouffée d’oxygène indispensable pour faire vivre la région.

Texte et photo : Linh Thao - Quynh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.