24/11/2016 16:03
Une usine chinoise de modules caméras de smartphones appartenant au groupe Sony est totalement arrêtée depuis deux semaines en raison d'un mouvement de grève des ouvriers qui protestent contre sa vente, a indiqué jeudi 24 novembre le fleuron japonais de l'électronique.
>>Sony rachète les parts de Michael Jackson dans l'éditeur Sony/ATV
>>Sony et Tepco s'associent dans l'Internet des objets

Une usine chinoise appartenant au groupe Sony en arrêt total depuis deux semaines pour cause de grève. Photo : AFP/VNA/CVN

Sony a annoncé le 7 novembre qu'il vendait au chinois Shen Zhen O-Film Tech l'intégralité de sa filiale Sony Electronics Huanan, entité qui gère le site de production où travaillent 4.000 personnes.

"Une grève a été déclenchée par les travailleurs en réaction à cette décision de changement de propriétaire", a précisé un porte-parole de Sony.

Les protestataires revendiquent des indemnisations.

"Nous ne savons pas encore quelles seront les conséquences pour Sony et les fabricants de smartphones clients de ces modules caméras, car la grève se poursuit et il nous est difficile pour l'heure d'établir un bilan", a-t-il ajouté.

La vente du site, elle, n'est pas remise en cause, a-t-il cependant assuré.

Pour Sony, la cession de cette usine a été décidée dans un souci de rationaliser son activité de production de modules caméras pour smartphones.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines